Antonio Cairoli face à l'armada belge

Clement Desalle
Clement Desalle - © Suzuki Racing

Double événement samedi à Doha où débute le Mondial de moto-cross MX1-MX2. Non seulement il s'agit du premier GP au Moyen-Orient, mais il sera organisé en nocturne sous une myriade de projecteurs.

Trois Belges postuleront pour les premières places en MX1 : Clément Desalle, Ken De Dycker et Kevin Strijbos. Voire cinq si l'on y joint les deux nouveaux issus de la catégorie MX2 : Joël Roelants et Jérémy Van Horebeek.

Ils arboreront tous l'étiquette d'outsider tout comme Max Nagl, Gautier Paulin, Steven Frossard et Evgeny Bobryshev soumis depuis quatre ans à l'intransigeance du grand favori, le Sicilien sextuple champion du monde, Antonio Cairoli (2 titres en MX2 et 4 d'affilée en MX1).

Jeffrey Herlings était considéré comme inabordable en MX2 jusqu'à mardi lorsque le Néerlandais s'est blessé au genou en s'entraînant à Lommel. Son team (KTM usine) a relativisé l'incident.

Youthstream et la FIM inaugureront au Qatar leur nouvelle formule pratiquée uniquement en "overseas" soit Qatar, Thaïlande, Brésil, Mexique et Russie. Elle consiste en une course par catégorie distincte MX1 et MX2 couronnée par une "finale" toutes catégories confondues mais avec classement et attributions de points séparés.

Cette formule est spectaculaire selon les initiateurs. Elle pourrait être étendue à tous les GP en 2014. Une opinion que ne partage la majorité des pilotes qui en dénoncent la complexité. Dans l'ensemble, le nombre de GP est en croissance (18 au lieu de 15), mais deux dates restent toujours sans affectation: le 21 avril et le 8 septembre.


Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK