Valentino Rossi chute et abandonne sur ses terres

Les fans italiens étaient mi-figue, mi-raisin à l'issue du Grand-Prix du Mugello qui tombait cette année le jour de la fête nationale italienne. Si le vainqueur surprise était du pays (Danilo Petrucci), le chouchou du public a lui chuté. Valentino Rossi n'a pas bien négocié le virage numéro 9 alors qu'il restait seize tours. 

C'est donc Danilo Petrucci (Ducati) qui a remporté le GP d'Italie devant Marc Marquez (Honda).  À domicile, Petrucci a surpris les favoris. Un autre pilote italien de Ducati, Andrea Dovizioso (Ducati), a terminé à la 3e place, offrant un bon résultat à la firme italienne dont le siège est proche du circuit toscan.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK