Marquez s'impose en Catalogne après le 'strike' provoqué par Lorenzo

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) a remporté le Grand Prix de Catalogne dimanche, ce qui lui permet d'accroître son avance au classement des pilotes, devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), qui signe son premier podium en MotoGP.

L'Italien Danilo Petrucci (Ducati) monte sur la 3e marche du podium d'une course marquée par la chute dans les premiers tours de l'Espagnol Jorge Lorenzo (Honda), qui a entraîné avec lui les Italiens Andrea Dovizioso (Ducati), Valentino Rossi (Yamaha) et l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha).

"Vous n'avez aucune issue quand vous freinez un peu trop tard, comme moi. C'est entièrement ma faute, mon erreur et je présente mes excuses. C'est vraiment déplorable d'avoir emmené 'Dovi', Maverick et Valentino. Ca n'est pas leur faute, c'est la mienne", a reconnu Lorenzo sur le compte Twitter de son équipe.

Au classement du Championnat du monde, Marquez compte désormais 140 points, soit 37 de plus que Dovizioso, contre 12 avant le GP.

Quartararo, âgé de 20 ans, ne disputait que sa 7e course parmi l'élite, sur un tracé qu'il apprécie tout particulièrement.

C'est en effet sur le circuit de Barcelone-Catalogne qu'il avait signé sa première victoire en Mondial en catégorie Moto2 l'an dernier, après s'être élancé en pole position, comme ce dimanche.

La performance est d'autant plus remarquable que le jeune homme, devenu le plus jeune poleman de l'histoire de sa catégorie à Jerez (GP d'Espagne) début mai, a été opéré il y a moins de quinze jours pour un syndrome des loges provoquant une gêne musculaire à son avant-bras droit.

Il fait un bond de la 12e à la 7e place du classement des pilotes avec 51 points.

Troisième succès de rang pour Alex Marquez, nouveau leader en Moto2

L'Espagnol Alex Marquez (Kalex), petit frère de Marc, a remporté sa troisième victoire consécutive en Moto2 au Grand Prix de Catalogne dimanche pour prendre la tête du Championnat du monde à l'Italien Lorenzo Baldassarri (Kalex).

Sur le circuit de Barcelone-Catalogne, le Catalan a devancé le Suisse Thomas Lüthi (Kalex), avec lequel il a lutté en tête avant de s'échapper pour les huit derniers tours, de 1 sec 989/1000 et l'Espagnol Jorge Navarro (Speed Up) de 2 sec 532/1000.

A 16 tours de l'issue, Baldassarri a chuté pour la troisième fois, déjà, en sept courses cette saison. Celui qui menait le Championnat depuis sa victoire inaugurale au Qatar recule en 4e position à 23 points de Marquez.

Lüthi et Navarro, qui a pris le meilleur en course sur le poleman espagnol Augusto Fernandez (Kalex), 4e du GP, s'intercalent à 7 et 22 longueurs respectivement du nouveau leader du classement des pilotes.

"C'est difficile de décrire ce que je ressens", a confié Marquez, monté en puissance après un début de saison en demi-teinte. "Ca fait quelques courses que ça va vraiment bien et maintenant j'y crois davantage", a-t-il assuré.

"Alex était simplement trop fort à la fin et moi trop faible", a reconnu Lüthi, qui ne pouvait "pas lutter" mais se satisfait d'une deuxième place qui consolide ses prétentions au Championnat.

Première victoire pour Marcos Ramirez en Moto3

L'Espagnol Marcos Ramirez (Honda) a remporté son premier succès en Moto3 au Grand Prix de Catalogne dimanche, devenant le 7e vainqueur en autant de courses cette saison dans la catégorie.

Après avoir pris les commandes dans le dernier tour après la chute du précédent leader, le Japonais Kaito Toba (Honda), il a devancé sur la ligne d'arrivée son compatriote Aron Canet (KTM) et l'Italien Celestino Vietti (KTM).

Canet réalise une très bonne opération au classement des pilotes, qu'il mène désormais pour 23 points, contre 3 avant la course. Il profite de l'abandon de son dauphin italien Lorenzo Dalla Porta (Honda), victime d'une panne à 18 tours de l'issue.

L'Espagnol de 19 ans a expliqué après le GP avoir privilégié le Championnat à une victoire. "C'est mieux de marquer les 20 points (de la 2e place, ndlr) que de tomber", a-t-il estimé.

La course a été particulièrement mouvementée, avec pas moins de 12 abandons, essentiellement consécutifs à des chutes.

Ramirez est même en réalité le 12e vainqueur sur les 12 dernières courses de Moto3, en remontant à la saison dernière !

Les meilleurs résultats du pilote de 21 ans, originaire d'Andalousie, étaient jusque-là ses 3e places en Allemagne et à Valence en 2017, à Jerez et en France en 2018, lors de ses deux premières saisons complètes en Mondial, après y avoir fait son entrée en cours d'année en 2016.

Il restait cette saison sur une 23e place au GP d'Espagne et deux abandons au Mans et au Mugello. "C'est incroyable après trois mauvaises courses. C'est notre saison qui commence !", s'est-il réjoui.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK