Petrucci s'impose au Mugello devant Marquez et Dovizioso, Rossi chute

Danilo Petrucci (Ducati) a remporté le GP d'Italie devant Marc Marquez (Honda). La sixième manche du championnat du monde moto qui se déroulait ce week-end sur le circuit du Mugello. À domicile, Petrucci a surpris les favoris. Rossi a chuté alors qu'il restait 16 tours. 

Un autre pilote italien de Ducati, Andrea Dovizioso (Ducati), a terminé à la 3e place, offrant un bon résultat à la firme italienne dont le siège est proche du circuit toscan. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha), qui partait en 2e position, a terminé 10e alors que le héros local Valentino Rossi (Yamaha) a chuté.

"C'est incroyable, je suis aux anges", a déclaré Petrucci qui remporte à 28 ans sa première victoire en MotoGP après avoir terminé 8e du championnat du monde en 2017 et 2018. "Devant mon public et dans ma ville, c'est incroyable, je ne peux décrire mes sentiments", a-t-il ajouté devant une foule italienne en délire.

Parti en pole position, Marc Marquez a dû lutter avec les pilotes Ducati jusque sur la ligne d'arrivée ainsi qu'avec Alex Rins (Suzuki), parti de très loin sur la grille mais qui a effectué une superbe remontée.

Les quatre pilotes se sont repassés à plusieurs reprises mais c'est Petrucci qui a trouvé dans le dernier tour sur ce circuit très rapide la vitesse suffisante pour s'imposer.

Au championnat du monde, Marquez, qui était déjà en tête, porte son avance à 18 points sur Andrea Dovizioso, 35 sur Alex Rins et 38 sur Petrucci.

Victoire d'Alex Marquez en Moto2 qui se rapproche au championnat

L'Espagnol Alex Marquez a remporté dimanche le Grand Prix d'Italie catégorie Moto2 disputé sur le circuit du Mugello devant l'Italien Luca Marini, sa 2e victoire consécutive cette saison, qui lui permet de se rapprocher de la tête du championnat

Marquez, le jeune frère du quintuple champion du monde en MotoGP Marc Marquez, avait déjà remporté la précédente course au Mans, qui était sa première victoire depuis 2017. A 23 ans, il s'agit de sa 5e victoire dans cette catégorie dans laquelle il court depuis 2015.

"C'était plus facile qu'au Mans", a-t-il souligné. "Quand j'ai vu que Tom (Lüthi) commençait à avoir des difficultés, je suis passé et ensuite j'ai fait le trou. Il faut maintenant rester sur cette voie."

Luca Marini est lui le demi-frère de Valentino Rossi, 7 fois champion du monde dans la catégorie reine. "J'espère pouvoir maintenant me battre pour la victoire pendant toutes les courses car je sais que je peux le faire", a-t-il déclaré après la course. Il est actuellement 6e au championnat du monde.

L'Italien Luca Baldassari, 4e dimanche au Mugello, conserve la tête du championnat du monde avec 88 points devant Marquez (86).

Le Suisse Thomas Lüthi a terminé 3e et se trouve à la même place au championnat du monde avec 84 points. A 32 ans, il est le doyen du plateau Moto2 et a décidé cette année de redescendre d'un échelon après une saison ratée en MotoGP l'an dernier au cours de laquelle il n'a marqué aucun point.

"Nous sommes toujours en course", a-t-il souligné dimanche expliquant sa relative contre-performance dimanche par un état de santé un peu précaire pendant le weekend de la course.

L'Allemand Marcel Schrotter parti en pole position a rapidement perdu des places et n'a pu faire mieux que 8e mais conserve sa 5e place au classement provisoire du championnat.

A noter que les machines fabriquées par le constructeur allemand Kalex ont pris les 6 premières places de la course. Les Moto2 sont toutes équipées depuis cette année du moteur trois cylindres du constructeur britannique Triumph.

Première victoire pour Tony Arbolino en Moto3 au Mugello

L'Italien Tony Arbolino (Honda) a remporté dimanche la première course de sa carrière en catégorie Moto3 lors du Grand Prix d'Italie disputé sur le circuit du Mugello, l'Espagnol Aron Canet (7e) conservant la tête du championnat du monde.

La course a été marquée par un duel en tête entre plusieurs pilotes dont Lorenzo Dalla Porta, Darryn Binder et Tony Arbolino parti en pole position, à laquelle sont ensuite venus se mêler Tatsuki Suzuki et Jaume Masia.

Arbolino a finalement devancé sur la ligne d'arrivée son compatriote Lorenzo Dalla Porta et l'Espagnol Jaume Masia. Il est le 6e vainqueur cette année en Moto3 en autant d'épreuves.

"Le Mugello est ma maison. Depuis que je suis petit j'ai toujours été sur ce circuit", a souligné le jeune italien après sa victoire.

Aron Canet est resté coincé dans le peloton et n'a pu faire mieux que 7e mais cela lui permet de rester en tête du championnat avec 83 points devant Lorenzo Dalla Porta (80).

Tony Arbolino, 18 ans, court en Moto3 depuis 2016 et avait terminé 11e de ce championnat l'an dernier. Son meilleur résultat était jusqu'ici une 3e place lors du GP d'Argentine cette année.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK