Moto GP, les duels de légende - Graham, Duke, Surtees : l'époque des premières stars

Avec la série "GP LEGENDS”, Jérémie Baise et Didier de Radiguès vous embarquent au coeur des rivalités qui ont marqué l’Histoire du championnat du monde Moto. De 1949 à nos jours, revivez les plus belles bagarres, les coups de sang, les déclarations chocs et les personnalités qui ont marqué la piste et les coulisses de leurs empreintes.

Ce cinquième numéro de GP Legends est consacré au début du championnat du monde Moto et aux premières stars de la discipline. Nous sommes dans l’après-guerre. Le 13 juin 1949. C’est sur les routes de l’Île de Man située entre l’Angleterre et l’Irlande qu’est organisé la toute première course du premier championnat du monde moto de l’histoire. 

Quand on parle de l'Ile de Man, on pense aux morts (de Radiguès)

L’Isle de man, c'est une course aussi légendaire que spectaculaire. Un circuit de plus de 50 kilomètres entre les bords de la mer et la montagne. Un challenge qui reste pour beaucoup le plus dangereux du monde. "Quand on parle de l'Île de Man, on pense aux morts. Je me souviens qu'à l'époque, Barry Sheene m'avait fait promettre de refuser leur invitation car c'était trop dangereux", se souvient Didier de Radiguès

Geoff Duke était "le Valentino Rossi de l'époque"

A l'issue du premier championnat du monde en 1949, c’est le britannique Leslie Graham qui restera à jamais gravé dans les livres d’histoire devenant le tout premier champion du monde de la discipline. Mais la première véritable star, c'était un autre britannique : Geoff Duke. Il était considéré comme le premier professionnel et avait son propre tailleur pour lui permettre d’avoir des combinaisons sur mesure. Duke était la première superstar de la discipline. Pour Didier de Radiguès, "Geoff Duke, c’était un peu le Valentino Rossi de l’époque. Il faisait la une des journaux. Au-delà de ses 4 titres de champion du monde, il a permis à son sport de se développer". 

Quelques années plus tard, la moto fera la connaissance de John Surtees dont la particularité reste d'avoir été champion du monde en Moto... et en Formule 1 !

A découvrir jeudi prochain: Hailwood/Agostini, stars des années 60

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK