Marquez marche sur l'eau et signe la pôle en Tchèquie, Zarco s'élancera troisième

Marquez marche sur l'eau et signe la pôle en Tchèquie, Zarco s'élancera troisième
Marquez marche sur l'eau et signe la pôle en Tchèquie, Zarco s'élancera troisième - © MICHAL CIZEK - AFP

Les qualifs Moto GP nous ont offert du spectacle dans des conditions très difficiles. De la pluie, des surprises. Cela promet pour le Grand-Prix ce dimanche !

Premier fait marquant des qualifs : le meilleur chrono de la Q1 signé Johann Zarco. En grande difficulté depuis le début de la saison, le français décroche le précieux sésame pour participer à la Q2.

Les conditions sont difficiles. La piste commence à sécher, les pilotes sont en pneus pluie. Objectif : trouver les bonnes trajectoires. Zarco signe un chrono très intéressant qui lui permettra de croire de longues minutes à la pôle. 

En piste, on ne se fait aucun cadeau. Alex Rins et Marc Marquez évite la catastrophe. La tension est palpable. Alors que la piste est en train de sécher, les pilotes changent de machines, chaussent les slicks… Problème : la pluie décide alors de refaire son apparition. 

Peu importe, Marc Marquez est bien décidé à briller. Dans un exercice d’équilibriste dont lui seul à le secret, l’espagnol marche sur l’eau. Il est bien le plus rapide. Il décroche la pôle en étant 2,5 secondes plus rapide que son dauphin, Jack Miller. Marc Marquez décroche la 58e pôle de sa carrière en Moto GP et égale un certain Mick Doohan"Je réalise maintenant que j’ai pris trop de risques. Trop de risques car notre situation est bonne au championnat. Mais c’est ma mentalité. Quand je suis rentré au box, on était prêt avec les slicks même si c’était un peu risqué. Mais le problème, c’est qu’il a recommencé à pleuvoir en fin de qualif, surtout dans le dernier secteur. Je suis heureux d’avoir décroché la pôle", déclarait Marquez à l'issue des qualifications.

Dans un dernier run de folie, Jack Miller pensait pouvoir lui chiper la pôle. Mais ne marche pas sur l’eau qui veut. L’Australien est parti à la faute. Il s’élancera tout de même deuxième ce dimanche. Troisième, Johann Zarco qui offre à KTM sa toute première ligne. 

Retenons également la 4e place de Dovizioso et la 7e place de Valentino Rossi.




 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK