Le show Marquez-Vinales, le tour en tête de Rossi pour son jubilé : les moments forts du GP d'Australie

Le show Marquez-Vinales, le tour en tête de Rossi pour son jubilé : les moments forts du GP d'Australie
Le show Marquez-Vinales, le tour en tête de Rossi pour son jubilé : les moments forts du GP d'Australie - © Tous droits réservés

Le 17ème rendez-vous de la saison Moto GP nous offert un magnifique duel : Marquez-Vinales. Ils étaient les deux plus forts, les deux à se battre pour la victoire. C'est finalement une chute de Maverick Vinales dans le dernier tour qui aura précipité la 11ème victoire de la saison du sextuple champion du monde. Revivrez les meilleurs moments en 90 secondes...

Le moment clé : le dernier tour

A bien y regarder, Maverick Vinales était peut-être le plus fort lors de ce rendez-vous australien. Parti en pôle, Vinales avait tout pour gagner. Pendant 16 tours, Marc Marquez est resté dans les échappements de son compatriote avant de l'attaquer à un tour de l'arrivée. Dans le dernier tour, Vinales voulait riposter. Mais il a chuté. Pour Didier de Radiguès : "l'autre tournant, c'est la chute de Fabio Quartararo dès le deuxième virage". Un sérieux adversaire en moins pour Marc Marquez. 

Triple coup de coeur

On aura légitimement une pensée pour Valentino Rossi qui, pour son 400e départ dans la catégorie reine, aura démarré en boulet de canon. Le Dottore aura pu fêter ce jubilé en passant un peu plus d'un tour en tête du Grand-Prix. Mais son bonheur n'aura pas duré. Il termine finalement 8ème mais "je me suis bien amusé", a-t-il déclaré après la course. 

Le coup de coeur de Didier de Radiguès va à Jack Miller. Pour la première fois en Moto GP, le pilote australien est monté sur le podium (3ème place) de son Grand-Prix national. Pour Pierre Robert, les félicitations vont conjointement à Cal Crutchlow "de retour sur le devant de la scène" et à Peco Bagnaia au guidon de son Aprilia. 

Les déceptions...

Une fois encore, Jorge Lorenzo a déçu. Il est grand temps que la saison se termine et qu'une nouvelle page se tourne pour l'ancien champion du monde de la catégorie. Pierre Robert pointe lui deux pilotes parmi les déceptions : Andrea Dovizioso qui n'a terminé qu'à une modeste septième place et Danilo Petrucci qui a pris dans sa chute le pauvre Fabio Quartararo. 

Prochain rendez-vous... 

Dans une semaine déjà en Malaisie pour l'avant dernier Grand-Prix de la saison. Marc Marquez tentera lui d'égaler son nombre de victoires en une saison en Moto GP (13). Il est à 11, l'Espagnol doit donc gagner les deux derniers GP. Vous en conviendrez, c'est de l'ordre du possible. 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK