MotoGP: les duels de légende - Rossi-Marquez, les débuts d'une rivalité

Avec la série "GP LEGENDS”, Jérémie Baise et Didier de Radiguès vous embarquent au coeur des rivalités qui ont marqué l’Histoire du championnat du monde Moto. De 1949 à nos jours, revivez les plus belles bagarres, les coups de sang, les déclarations chocs et les personnalités qui ont marqué la piste et les coulisses de leurs empreintes.

Dans ce premier numéro, place à la rivalité historique entre Marc Marquez et Valentino Rossi. Deux champions, deux légendes vivantes mais aussi deux générations. Quand Marquez est né, Rossi avait 14 ans. D’idole, l’Italien est devenu l’adversaire d’un jeune Espagnol bien décidé à battre tous les records. 

Quand Valentino Rossi était l’idole du jeune Marquez

1993. Année de naissance de Marc Marquez. Cette année-là, Valentino Rossi est âgé de 14 ans et il est déjà bien actif dans le monde de la moto. Marquez n’a pas encore 4 ans quand il réalise ses premiers tours de roue au guidon d’une moto que lui avait offert le Père Noël. A quatre ans et demi, il participe à sa première course. Bon, c’est vrai, ce jour-là, son unique adversaire était son père. Mais quand même ! Quelques années plus tard, le petit Marquez sillonne les allées du paddock à la recherche de son idole : Valentino Rossi. Photos souvenirs, grands sourires. Des étoiles plein les yeux. Notre consultant, Didier de Radiguès, s’en souvient. "Je me rappelle du petit Marquez qui allait solliciter son idole Rossi dans le paddock pour avoir une photo souvenir. Pas sûr qu’on puisse encore voir les deux en mode selfie avec un grand sourire aujourd’hui". Ça c’est certain !

À peine arrivé, déjà couronné

2013. Marc Marquez débarque en Moto GP après avoir remporté les titres 125cc (2010) et Moto 2 (2012). De l’avis de tous, il est impressionnant. "Il a le potentiel pour devenir le plus grand de tous les temps, il peut devenir meilleur que moi et même gagner plus que moi parce qu’il est vraiment talentueux, il a la technique et il est très jeune". Signé Rossi. Rien que ça. Le Dottore avait vu juste. Mais il ne s’attendait peut-être pas à ce que le jeune Espagnol le bouscule si rapidement. "Marquez n’a jamais eu froid aux yeux. Il n’avait pas peur de se frotter à un gars comme Rossi", explique Didier de Radiguès. Résultat, le rookie Marquez est sacré champion du monde Moto GP dès sa première année. Il devient au passage le plus jeune champion du monde de l’Histoire. Rossi a été malmené. Bousculé. Nul doute, la rivalité a bien débuté… Mais on était loin de s’imaginer ce qui allait arriver… 

À suivre et à découvrir jeudi prochain: CLASHES ROSSI-MARQUEZ (2/4) : premiers coups de sang.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK