Rétro Moto GP: Dovizioso sort vainqueur d'un duel épique avec Marquez au dernier virage

Avec six titres lors des sept saisons de MotoGP Marc Marquez domine le circuit mondial de la tête et des épaules. Impressionnant de constance, il a dégoûté ses adversaires en empilant les victoires mais l’Espagnol a également essuyé des défaites cuisantes. Souvent, le mérite de celles-ci revient à Andrea Dovizioso.

L’Italien de chez Ducati a terminé deuxième du général derrière Marquez lors des trois dernières saisons. Dans l’ombre de lEspagnol, il a toutefois pu s’offrir de beaux moments. Des moments difficilement oubliables pour les fans de MotoGP car quand 'Dovi' gagne, il le fait avec la manière et souvent aux dépens de Marquez.

Le duel entre les deux hommes lors du GP dAutriche de 2019 est assurément lun des plus marquants et les plus palpitants de ces dernières années. La bataille entre les deux champions fait rage dès le premier virage. Un coup de frein trop tardif de Marquez et Dovizioso doit déjà perdre quelques places pour éviter la chute. Le duo Italo-Espagnol se retrouve quelques tours plus tard et se chamaille allégrement derrière Fabio Quartararo. Une fois le Français dépassé, les deux hommes peuvent enfin sexpliquer pour décrocher la victoire. Les trois derniers tours sont mémorables. Dépassements, contre-dépassements, Marquez et Dovi’ séchangent la première place sept fois avant de se présenter au dernier tournant du circuit de Spielberg. Le champion du monde est alors parvenu à devancer lItalien qui se retrouve dans une position inhabituelle au vu de leurs antécédents.

Comme un air de déjà-vu

Deux ans plus tôt, sur ce même circuit, le pilote Ducati avait en effet piégé Marquez dun coup de maître. En deuxième position avant daborder ce dernier virage, le pilote Honda avait tenté un dépassement désespéré en plongeant à lintérieur. Une manœuvre que Dovizioso avait prévue. En croisant sa trajectoire, le 'Ducatiste' était repassé aussitôt aux avant-postes et avait terminé sur la plus haute marche du podium.

Ce contre-dépassement au dernier virage,Dovi’ en fera sa marque de fabrique. Lors des Grand Prix du Qatar 2018 et 2019 ainsi qu'au Japon en 2017, le pilote de 34 ans utilisera ce même stratagème pour se jouer de Marquez et offrir aux Tifosi’ des moments de goduria’ (NDLR : jouissance) uniques.

Mais cette fois-ci, Dovi nest plus dans la position du chassé. Cette fois-ci, cest lui qui doit faire le premier pas.  Calé dans la roue de Marquez, il ny pense pas deux fois, se jette à lintérieur et parvient à redresser sa Desmo 16’ sans que Marquez ne puisse réagir. "Je ne pensais pas que je pouvais prendre ce virage à lintérieur mais je devais essayer. Cétait le dernier tournant et si jétais trop long tant pis. Javais un bon préssentiment. Jai fait quelque chose de fou et parfois, ça marche ", révélera-t-il, fou de joie à l'arrivée.

Ce brin de folie, ce brin dinconscience lui aura finalement valu lune des victoires plus belles de sa carrière et aura prouvé que l'extra-terrestre Marquez ne peut pas toujours imposer sa loi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK