Des chiffres et des stats, Jerez : Pedrosa donne l'avantage à Honda

Des chiffres et des stats, Jerez : Pedrosa donne l'avantage à Honda
Des chiffres et des stats, Jerez : Pedrosa donne l'avantage à Honda - © gp-inside

Pour la 27ème fois consécutive, le circuit de Jerez de la Frontera accueillait la caravane du MotoGP, plus anciennement appelé "Continental Circus".

Bien sûr, les semi-remorques ont remplacé les petites caravanes des teams de l'époque et l'esprit du paddock a bien changé.

Pourtant, la bagarre, elle, est toujours au rendez-vous, comme nous avons pu le voir hier avec Marc Marquez et Jorge Lorenzo.

Tout d'abord, saluons la superbe performance de Dani Pedrosa qui a remporté d'une façon magistrale le troisième Grand Prix de la saison hier, après s'être élancé de la première ligne pour la quinzième fois d'affilée.

Pour le 197ème départ de sa carrière, le natif de Sabadell a remporté sa 23ème victoire en catégorie reine et la 46ème toutes catégories confondues.

Du coup, en catégorie reine, il a dépassé Geoff Duke, John Surtess et Kenny Roberts, il est ainsi revenu à une unité de Jorge Lorenzo et de…Kevin Schwantz. Va-t-il les égaler dans la Sarthe ? Réponse dans 15 jours.

Toutes catégories confondues, en revanche, le chemin est encore long pour rejoindre son plus proche rival au classement : Phil Read et ses 52 succès.

Néanmoins, il a réussi à prendre l'avantage sur Jim Redman, Jorge Lorenzo et Casey Stoner ce week-end, ces trois pilotes étant bloqués à 45 victoires. Dans tous les cas, la bagarre s'annonce belle entre Lorenzo et Pedrosa cette année. Qui terminera cette saison devant l'autre à ce classement ? La bataille s'annonce serrée.

Deuxième de ce Grand Prix : Marc Marquez. Le moins que l'on puisse dire c'est que le jeune espagnol est allé la chercher cette deuxième place face à Jorge Lorenzo, d'une façon virile certes, mais correcte.

Ce n'était d'ailleurs pas sans rappeler la manœuvre de Valentino Rossi face à Sete Gibernau, sur ce même circuit, au même endroit, pour la manche d'ouverture de la saison 2005.

Ainsi, le protégé d'Emilio Alzamora signe son troisième podium de la saison, il est donc le seul, avec son adversaire du jour, à pour l'instant avoir été à chaque fois sur les trois premières marches du podium depuis l'ouverture de cette saison 2013.

En revanche, Lorenzo, lui, ne fait pas la bonne opération au championnat puisqu’il se retrouve en troisième position derrière les deux pilotes Honda Repsol. Mais, nul doute qu'après cette "polémique" avec Marc Marquez, il vendra chèrement sa peau sur le circuit Bugatti, où il avait d'ailleurs gagné l'an dernier sous la pluie.

Ce Grand Prix a également été le théâtre du troisième podium 100 % espagnol en catégorie reine après Motegi 2012 (Pedrosa, Lorenzo, Bautista), et Austin 2013 (Marquez, Pedrosa, Lorenzo). Sur neuf Grand Prix disputés cette saison, neuf espagnols se sont imposés. Vous avez dit domination ?

Pour finir, et en réponse à notre question de notre article de Jeudi (lire ici), c'est donc Honda qui prend l'avantage sur Yamaha avec six victoires, contre cinq pour la firme aux trois diapasons et une pour Ducati.

Retrouvez cet article et d’autres, sur le groupe Facebook de Rémy Tissier « les actualités et les avis de mes consultants » 

Grégory Hellinx / GP Inside

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK