Moto3 : Barry Baltus, un jour sur deux...!

Le Grand Prix d'Emilie-Romagne laissera des souvenirs mitigés à notre compatriote, Barry Baltus. Un samedi encourageant, un dimanche décevant. Décryptage.

Le samedi idéal...

Après deux séances libres anonymes le vendredi, Barry Baltus aborde la troisième séance avec beaucoup de détermination...mais également avec un plan de bataille.

Une stratégie mise au point avec son coach, Didier de Radiguès et qui'il va appliquer à la perfection." Didier m'a conseillé d'attendre au stand et de prendre la piste en profitant d'un tour lancé avec les meilleurs."

Une stratégie payante. Notre compatriote claque rapidement un chrono référence et accède pour la première fois de la saison en Q2. Une perf' qui lui fait mettre un peu entre parenthèses, les mauvaises nouvelles du non-prolongement de contrat avec le team Prüstel la saison prochaine mais qui doit aussi être une occasion d'attirer l'attention de futures équipes.

En qualification, Barry ne parvient pas à rééditer sa performance et doit se contenter de la dix-septième place. Il s'élancera de la sixième ligne sur la grille de départ, sa meilleure position depuis son arrivée en Moto3.

Pas le dimanche espéré...

Dimanche matin, Barry Baltus aborde la course avec beaucoup d'envie mais très vite ses ambitions sont douchées." A la fin du premier tour, je me trouvais en seizième position mais quelques instants plus tard, j'ai été poussé par un autre pilote et d'un seul coup, j'ai perdu une dizaine de places. Ensuite, j'ai été incapable de retrouver un bon rythme." Un constat que partage Didier de Radiguès, lui aussi déçu par la course de son pilote : " C'est vraiment dommage qu'il n'ait pas été dans le coup en course après avoir réussi de belles choses en qualification." Les Grands Prix se suivent à une cadence soutenue et déjà, le pilote est focalisé sur Barcelone et le grand Prix de Catalogne, le week-end prochain."Finir à la vingt et unième place, ce n'était pas le résultat espéré, ici, à Misano. Je veux déjà penser à Barcelone et à nouveau me qualifier directement pour la Q2. J'apprécie le tracé catalan. L'année dernière en CEV, j'ai terminé à deux reprises à la deuxième place, cela doit me donner de la confiance." Avant de mettre le cap sur l'Espagne, Barry Baltus va profiter de deux jours de repos pour recharger les batteries et aborder ce septième rendez-vous de la saison avec l'ambition de décrocher ses premiers points en Moto3. Un objectif largement à sa portée...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK