Chute collective au Mans, une vingtaine de pilotes au tapis

Image très impressionnante ce dimanche sur le circuit Bugatti. Dans le deuxième tour du Grand Prix de France de Moto3, plus de la moitié du peloton a tâté le bitume du le virage de la chapelle. La course a directement été arrêtée pour inspecter la piste. Elle sera "amputée" de plusieurs tours.

Il y a eu beaucoup de taule froissée mais heureusement pas trop de casse du côté des pilotes même si Nicolo Bulega, Niccolo Antonelli et Joan Mir, le leader du championnat, ont été examinés à l'antenne médicale du circuit. Notre compatriote Livio Loi a également été impliqué.

Les mécanos ont par contre eu beaucoup de travail pour "retaper" les motos avant le deuxième départ.

Une traînée d'huile est vraisemblablement à l'origine de cette énorme glissade collective. Une moto, endommagée dans une première chute, a sans doute "sali" la piste.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK