La F1 rend hommage à Dan Wheldon

Jenson Button et Lewis Hamilton
Jenson Button et Lewis Hamilton - © Belga/AFP

La Formule 1 et le monde du sport automobile en général ont rendu hommage à la mémoire de Dan Wheldon, pilote britannique d’IndyCar de 33 ans tragiquement décédé ce dimanche à Las Vegas.

La dernière manche du championnat d’IndyCar devait conclure en beauté la saison. Le promoteur de la série avait même indiqué qu’il rendrait sa démission si les audiences n’étaient pas multipliées par deux. De telles audiences, il les aura désormais, mais suite à une tragédie.

Wheldon, double vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis et champion 2005 d’IndyCar, était le seul à participer à la finale de Las Vegas à titre d’invité. Il tentait de remporter les 5 millions de dollars promis au vainqueur. Le Britannique remontait un peloton compact au 12ème tour quand quinze voitures ont été impliquées dans un important accident massif. La monoplace de Wheldon a alors pris feu, s’est envolée dans les airs et a heurté les grillages de sécurité.

Wheldon a rapidement été héliporté du circuit à l’hôpital University Medical Centre de Las Vegas mais tous les efforts des médecins n’ont pas suffi. Le promoteur de l’IndyCar, Randy Bernard, a confirmé son décès à 15 heures locales, minuit en Europe.

La nouvelle a choqué le monde de la Formule 1 et le sport automobile en général, alors que le Formula One Circus se réveillait en Corée du Sud et prenait la route de l’aéroport pour rattraper l’Europe. Les hommages au pilote britannique se sont rapidement succédés sur Twitter et par l’intermédiaire des services de presse des différentes équipes. Les deux pilotes McLaren Mercedes, tous deux Britanniques, ont été parmi les premiers à réagir à cette triste nouvelle. Lewis Hamilton et Jenson Button connaissaient bien Wheldon pour l’avoir affronté lorsqu’ils faisaient du karting.

S’exprimant sur Twitter, Button a indiqué : "J’ai tellement de bons souvenirs du temps où je roulais avec Dan dans les années 90, c’était un vrai battant. Je n’arrive pas à imaginer ce que sa famille doit vivre actuellement et mes pensées leur sont adressées en ces temps très difficiles."

Dans un communiqué publié par McLaren Mercedes, Hamilton a ajouté : "C’est un jour extrêmement triste. Dan était un pilote de course dont je suivais la carrière, car j’ai souvent suivi ses pas lorsqu’il gravissait les différentes étapes du sport automobile en Grande-Bretagne. Il s’agissait d’un pilote extrêmement talentueux. Ce Britannique, qui a notamment remporté à deux reprises les 500 Miles d’Indianapolis, était une inspiration et quelqu’un pour qui tout pilote de course avait du respect et de l’admiration. C’est une perte tragique, d’autant plus qu’il était jeune. Mes pensées vont à sa famille et ses amis en ces moments très difficiles."

Mark Webber a poursuivi sur son compte Twitter : "Repose en paix Dan. Je me rappelle encore de tes débuts en Grande-Bretagne dans les années 95 et 96. Tu nous manqueras."

Le championnat d’IndyCar n’avait plus connu d’accident mortel depuis cinq ans. L’Américain Paul Dana s’était alors tué sur le circuit de Miami en 2006. En Formule 1, le dernier décès remonte au regretté Ayrton Senna, des suites d’un accident dans les premiers tours du Grand Prix de Saint-Marin 1994 à Imola.


G. Demoen / Toile F1

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK