L'IndyCar annule une course et remodèle son calendrier

Image d'illustration, à Laguna Seca
Image d'illustration, à Laguna Seca - © Robert Reiners - AFP

Le Grand Prix de Richmond en Virginie, comptant pour le championnat IndyCar, a été annulé en raison du coronavirus, a annoncé jeudi l'instance qui a comblé ce retrait par un "double header" les 11 et 12 juillet au Road America dans le Wisconsin.

La pandémie a une nouvelle fois obligé l'IndyCar à revoir ses plans, quelques jours après l'annulation du GP de Toronto. Cette fois c'est celui de Richmond, qui devait être le deuxième de la saison après l'ouverture à huis clos, toujours maintenue elle, à Fort Worth (Texas), le 6 juin.

"Nos équipes et nos pilotes sont prêts à se remettre sur la bonne voie et offriront un show de classe mondiale au Texas Motor Speedway, capitale mondiale de la course", a promis Mark Miles, son président.

Pour éviter de perdre une nouvelle course cette saison, l'IndyCar a opté pour la troisième fois pour un "double header", à savoir deux courses organisées durant le week-end sur un même circuit.

Le Road America, à Elkhart Lake, Wisconsin, initialement prévu le 21 juin, a ainsi été déplacé aux 11 et 12 juillet.

Deux autres "double headers" figuraient déjà au programme les 17 et 18 juillet pour l'Iowa Corn 300 à Newton, et les 19 et 20 septembre pour le Grand Prix de Monterey, à Laguna Seca (Californie).

La course reine des 500 miles d'Indianapolis, traditionnellement au programme en mai, a elle été reportée au 23 août.