"Je suis prêt pour les 500 Miles"

Bertrand Baguette
Bertrand Baguette - © IndyCar

Souriant, détendu, confiant… Le représentant du RACB National Team au Centenaire des 500 Miles d’Indianapolis aborde l’épreuve avec sérénité. Au volant de la monoplace jaune #30, le pilote belge pense, plus que jamais, qu’une place parmi les six premiers de cette course légendaire est jouable.

Après la stressante journée de samedi (le fameux Pole Day) dont Bertrand Baguette s’est tiré avec tous les honneurs en signant le 14ème temps qui lui garantit une 5ème ligne sur la grille de départ, notre compatriote n’a plus guère piloté la voiture de l’écurie Rahal Letterman Lanigan.

"J’ai cependant disputé les essais libres dimanche matin, précise Bertrand. A ce moment, ma monoplace était en configuration course. Cette session s’est bien passée, j’avais un très bon feeling. Avec le plein de carburant et dans le trafic, ma voiture se comportait remarquablement. De quoi me permettre d’aborder les 500 Miles en toute confiance."

Pour la course qui aura lieu ce dimanche, Bertrand est ambitieux et… réaliste. "C’est une course difficile où il faut pouvoir compter sur une part de chance pour décrocher un bon résultat, rappelle le représentant du RACB National Team. Je sais que j’évolue dans un team extrêmement professionnel et j’espère aussi avoir mangé tout mon pain noir l’an dernier. Je pense sincèrement que l’objectif du top 6 est jouable."

Avant l’événement qui réunira plus de 350.000 spectateurs dans le stadium d’Indianapolis, Bertrand se plie avec grâce à une série de meetings.

"La promotion d’Indy 500 est remarquablement assurée jusqu’au moment du départ, assure le pilote belge. Chaque pilote reçoit un planning de 2 différentes activités. Lundi, je suis allé à Dayton, Ohio, avec A J Foyt pour parler de l’épreuve aux médias locaux. Ce mardi, j’étais invité au studio d’une radio d’Indianapolis pour une interview en compagnie de Bobby Unser et Derek Daly."

Entre deux meetings avec le team dans l’infield d’Indianapolis, il y a aussi les rencontres avec le public. "Ce mercredi, nous aurons la fameuse "autograph session" au cours de laquelle des milliers de spectateurs attendent patiemment leur tour pour atteindre la table des pilotes. Samedi, ce sera la parade en ville. L’an dernier, plus de 30.000 personnes étaient rassemblées pour nous accueillir."

Vendredi, ce sera le "Carburation Day" pendant lesquels les pilotes peaufineront les réglages de leur monoplace avant la course. "Toute cette montée en puissance de l’ambiance électrique qui règne à Indy 500 ne fait qu’accroître mon impatience de démarrer, avoue Bertrand. Moi, je suis prêt."

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK