Barrichello envisage de courir aux 500 Miles

Barrichello envisage de courir aux 500 Miles
Barrichello envisage de courir aux 500 Miles - © Tous droits réservés

Le Brésilien Rubens Barrichello, 39 ans, envisage de se reconvertir dans le championnat américain Indycar après avoir pris sa retraite forcée de la Formule 1, et même de participer aux mythiques 500 Miles d'Indianapolis (27 mai), selon le site officiel de l'Indycar.

"Je pourrais courir sur les circuits routiers. Je pourrais courir à Indianapolis (ndlr: sur un ovale). Il y a tellement d'opportunités qui se présentent et je suis heureux de les avoir, à 39 ans, en étant toujours aussi rapide dans une voiture", a déclaré Barrichello après avoir essayé, à Sebring, une Dallara de l'écurie KV Racing Technology.

Pendant deux jours, lundi et mardi, "Rubinho" a essayé une nouvelle Dallara DW12 à moteur V6 Chevrolet sur le vieux circuit floridien. "Je suis comme un gosse qui se fait plaisir. J'étais debout avant que le réveil sonne parce que j'avais hâte de monter dans la voiture", a confié l'ancien pilote Ferrari, qui a remporté 11 Grands Prix de F1.

"Je suis très heureux des temps que j'ai faits et j'ai aimé ce que j'ai vu", a aussi dit le Brésilien, invité à ces essais par son compatriote Tony Kanaan, titulaire chez KV Racing. "Il ne lui a pas fallu longtemps pour s'habituer à la voiture et faire les mêmes chronos que moi. On pouvait voir sur son visage
qu'il s'était bien amusé
", a dit Kanaan.

"Je ne pensais jamais que je serais amené à courir ici, parce que je me voyais bien faire 25 saisons de Formule 1. J'ai toujours autant de passion pour la vitesse et je suis resté très jeune d'esprit. Je ne suis pas encore au top de ma forme physique, mais ça va de mieux en mieux", a ajouté Barrichello, pour
qui l'Indycar ce sont "de super courses dans une super ambiance".

Les co-propriétaires de KV Racing, Kevin Kalkhoven et l'ex-pilote Jimmy Vasser, semblent très intéressés par la candidature de Barrichello. Le Brésilien a été remplacé chez Williams F1 cet hiver par son compatriote Bruno Senna, en raison de la situation financière délicate de l'écurie de Sir Frank Williams.

AFP
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK