Votre Top 5 des 1000 Grands Prix de F1 disputés à ce jour : Du rire, des larmes, de l'émotion !

A l'occasion du Grand Prix de Chine, nous vous avons proposé de nous dévoiler votre Top 5 des 1000 Grands Prix de F1 disputés à ce jour. Voici les cinq Grand Prix les plus "marquants" selon vous, que ce soit pour leur côté historique ou tragique...

#5 : Grand Prix du Brésil 2008

2 novembre 2008, c'est sur le circuit d'Interlagos, au Brésil, que Lewis Hamilton et Felipe Massa se disputent le titre. Le Britannique n'a besoin que des quatre points de la cinquième place si le Brésilien l'emporte pour devenir Champion du Monde, mais il pointe en sixième position au moment où Felipe Massa remporte son Grand Prix national...

Lewis Hamilton dépasse la Toyota de Timo Glock dans le dernier virage et remporte la première de ses cinq couronnes, Felipe Massa ne passera jamais plus aussi près du titre mondial.

#4 : Grand Prix de Monaco 1996

19 mai 1996, le Grand Prix de Monaco démarre sur une piste détrempée. Parti en pole position, Michael Schumacher part rapidement à la faute, les abandons s'enchaînent à cause des erreurs des pilotes et de la fragilité des mécaniques.

Après quarante tours, le leader Damon Hill jette l'éponge, moteur cassé. Vingt tours plus tard, celui qui l'a relayé en tête, Jean Alesi, est victime d'un bris de suspension. Quatorzième sur la grille de départ, Olivier Panis prend les commandes et remporte le seul Grand Prix de sa carrière après plus de deux heures d'efforts.

Ils ne sont que trois à franchir la ligne d'arrivée, du jamais vu en F1 : Olivier Panis, David Coulthard et Johnny Herbert, les trois rescapés de ce Grand Prix de Monaco, peuvent savourer leur petit exploit ensemble sur le podium.
 

#3 : Grand Prix du Canada 1989

18 juin 1989, la bagarre pour le titre mondial fait rage entre Ayrton Senna et Alain Prost au moment de prendre le départ du Grand Prix du Canada. Les pilotes McLaren squattent comme d'habitude la première ligne sur la grille, mais le Brésilien est rapidement débarrassé de son rival français, victime d'un bris de suspension.

Ayrton Senna file vers la victoire mais à trois tours de l'arrivée, le moteur Honda de sa McLaren rend l'âme. Le Belge Thierry Boutsen, qui avait joliment remporté son duel face à son coéquipier Riccardo Patrese plus tôt dans la course, hérite de la première place et remporte le premier Grand prix de sa carrière au volant de la Williams-Renault.

#2 : Grand Prix de Saint-Marin 1994

Sur la deuxième marche du podium, on retrouve l'un des Grands Prix les plus tragiques de l'histoire. 1er mai 1994, c'est un Ayrton Senna inquiet qui s'élance en pole position du Grand Prix de Saint-Marin à Imola : la veille, l'Autrichien Roland Ratzenberger est décédé après avoir percuté un mur de béton à plus de 300 km/h lors des qualifications.

Le Brésilien fait la course en tête au volant d'une Williams-Renault capricieuse, mais au début du septième tour, il perd le contrôle de sa voiture dans le virage de Tamburello et percute violemment, à son tour, un mur de béton. Ayrton Senna perd la vie à 34 ans après avoir remporté trois titres mondiaux et marqué à jamais l'histoire de la Formule 1.

#1 : Grand Prix de Belgique 1998

Et enfin, direction Spa-Francorchamps pour découvrir le Grand Prix qui a le plus marqué vos esprits : 30 août 1998, le Grand Prix de Belgique débute sous le déluge et un énorme carambolage implique douze voitures peu après le départ.

Un nouveau départ est donné, Michael Schumacher s'empare de la première place de Damon Hill avant de percuter quelques tours plus tard la McLaren de David Coulthard, à qui il prenait un tour. Fou furieux, l'Allemand veut aller régler ses comptes avec l’Écossais dans le garage de l'écurie britannique.

Damon Hill s'impose devant son coéquipier Ralf Schumacher, l'écurie Jordan signe un doublé historique. Historique, comme ce Grand Prix de Belgique 1998 que vous avez choisi comme Grand Prix le plus marquant de l'histoire de la Formule 1.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK