Vettel souffle la pole à Raikkonen en Chine, Vandoorne 14e

Sebastian Vettel (Ferrari), leader du Championnat du monde, a signé le meilleur temps des qualifications du Grand Prix de Chine. L'Allemand a devancé d'un souffle son équipier Kimi Raikkonen pour s'offrir la 52e pole de sa carrière.

Valtteri Bottas (Mercedes) complète le trio de tête et se classe devant Lewis Hamilton qui a commis une erreur dans sa dernière tentative.
 

Stoffel Vandoorne (McLaren) a été éliminé en Q2. Il se classe 14e, juste derrière Fernando Alonso. Notre compatriote "s'est sacrifié" pour tenter d'emmener son équipier dans son aspiration et en Q3. Cela n'a pas fonctionné. Au final, l'ancien champion GP2 concède 273 millièmes à l'Espagnol (1:33.505 contre 1:33.232).

Grâce à un dernier secteur époustouflant, Vettel a claqué un chrono de 1:31.095 et s'est emparé du record de la piste de Shanghaï. Raikkonen, très en verve lui aussi, doit s'avouer vaincu pour 87 petits millièmes. Les pilotes Mercedes sont relégués à une demi-seconde.

"La voiture était extraordinaire, et s'est améliorée au fur et à mesure des qualifications", a expliqué le quadruple champion du monde.

Ce résultat est une grosse déception pour Mercedes qui restait sur six poles en Chine. Bottas a été relégué à plus de cinq dixièmes de Vettel, et Hamilton, sachant qu'il n'allait pas améliorer suffisamment sa marque, a préféré avorter sa dernière tentative en Q3.

"On n'a jamais réussi à obtenir autant d'adhérence que les Ferrari", a déploré le Finlandais de Mercedes.

Max Verstappen, Daniel Ricciardo (Reb Bull), Niko Hulkenberg (Renault), Sergio Perez (Force India) et Romain Grosjean (Haas) figurent également dans le Top 10 de ces qualifs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK