Verstappen : "Hamilton n'est pas Dieu, je peux le battre"

Max Verstappen
Max Verstappen - © CARL DE SOUZA - AFP

Le pilote néerlandais Max Verstappen a affirmé que son adversaire Lewis Hamilton, sextuple champion du monde de Formule 1, "n'était pas Dieu" et qu'il était en mesure de le battre sur l'ensemble d'une saison.

Interrogé, lors d'un événement organisé lundi soir par Red Bull, sur ses chances de devenir lui-même champion du monde en battant Hamilton, Verstappen a répondu: "Oui. Bien entendu, cela dépend beaucoup en F1 de la voiture. Lewis est très bon et certainement l'un des meilleurs du plateau. Mais il n'est pas Dieu. Peut-être que Dieu est avec lui, mais il n'est pas Dieu".

Hamilton, 35 ans, évoque fréquemment sa foi dans ses déclarations et porte de nombreux tatouages religieux.

"Quand vous pouvez mettre la pression, cela devient beaucoup plus difficile pour le gars qui est devant. S'il ne ressent pas cette pression, il peut conduire à 97 ou 98% et ne jamais faire d'erreur", a poursuivi Verstappen.

"Si nous entamons la saison deux dixièmes derrière (Mercedes), nous pourrons faire monter la pression. Je suis impatient d'arriver à ce niveau et si nous sommes très proches, je suis certain que nous pourrons encore nous améliorer", a ajouté le pilote néerlandais.

Verstappen, 22 ans, court pour Red Bull et a déjà remporté huit Grand Prix depuis ses débuts en F1 en 2015. Il a terminé en 2019 à la 3e place du championnat du monde, remporté par Lewis Hamilton.

Le pilote néerlandais vient de reconduire son contrat avec Red Bull, écurie motorisée par Honda, jusqu'à la fin de la saison 2023. Hamilton, dont le contrat avec Mercedes arrive à son terme à la fin de cette saison, n'a pas encore annoncé pour quelle écurie il piloterait à l'avenir, s'il poursuit sa carrière.

"Il n'y a plus de point d'interrogation. Quand vous entamez une saison et que votre contrat se termine à la fin de l'année cela devient à un moment donné un peu bizarre et je ne voulais me retrouver dans cette situation", a expliqué Verstappen.

"C'est le bon endroit où être, je vois la motivation et la soif de se battre pour des victoires et le championnat. Nous voulons défier Mercedes et je pense que nous pouvons le faire", a-t-il conclu.

La première course de la saison a lieu en Australie le 15 mars.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK