Vandoorne : "Une première impression très positive de la MCL33"

Stoffel Vandoorne et la MCL33
Stoffel Vandoorne et la MCL33 - © STEVEN TEE - AFP

Stoffel Vandoorne, gêné ce mardi par un échappement récalcitrant qui a envoyé beaucoup d'air chaud sur des câbles, dont celui qui gère le système de freinage électronique à l'arrière de sa monoplace, a été contraint de faire une croix sur de précieuses heures de roulage ce mardi après-midi pendant que l'écurie McLaren procédait à toute une batterie de vérifications sur sa MCL33.

Le pilote belge n'a bouclé que 37 tours de piste aujourd'hui, mais il a malgré tout réussi à signer le troisième temps (1:20.325) en pneus hyper tendres. A l'issue de la journée, le coéquipier de Fernando Alonso s'est montré satisfait du comportement de la voiture sur la piste de Barcelone.

"C'était très sympa de pouvoir remonter dans la voiture après cet hiver, et j'ai eu l'impression de n'avoir jamais quitté le baquet de ma monoplace, je suppose que c'est un signe positif !, a réagi Stoffel Vandoorne, dont les propos sont retranscrits sur le site officiel de la F1. Les conditions climatiques n'étaient pas évidentes, il faisait très froid, humide, et tout le monde a mis du temps avant de pouvoir se mettre en route."

"Nous en avons profité pour récolter des données, notamment au niveau de l'aéro, a repris le pilote belge. Lorsque la température de la piste a augmenté, nous avons pu effectuer quelques bons runs pour tenter de comprendre un peu mieux le comportement de cette nouvelle voiture. La première impression est très positive, elle est "confortable", sans la moindre mauvaise surprise. Nous avons appris quelques bonnes choses ! Idem au niveau du moteur Renault : il n'y a pas grand-chose à dire, tout se passe bien, les modifications de réglages portent leurs fruits dès qu'on y procède."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK