Vandoorne : "Le point négatif, c'était notre vitesse en ligne droite"

Lewis Hamilton a empoché le GP d’Espagne ce dimanche. Stoffel Vandoorne a abandonné après 46 des 66 tours à Barcelone. Parti de la 11e position sur la grille, le Belge occupait la 13e place au moment de renoncer.

Vandoorne a occupé la 7e place à un moment de la course avant de changer ses pneumatiques au 36e tour et de reculer au 13e rang. Après ce 5e des 21 Grands Prix de la saison, le Belge compte toujours 8 points au championnat du monde après ce premier abandon de l'année.

"C’était un bon départ, peut-être pour la première fois de la saison. Tout le monde était large au premier virage. Il n’y avait pas de grip, on a vu plein de voitures partir en tête-à-queue. Les conditions étaient assez difficiles. Je pense qu’on pouvait entrer dans les points. Le but, c’était de faire une différence de pneus avec les autres. On a eu un assez bon premier relais, on a pu aller assez loin avec le premier train de pneus. La course allait nous sourire vers la fin. J’ai abandonné suite à un problème de boite. J’ai perdu les rapports, je n’arrivais plus à avancer", a précisé Vandoorne à notre micro.

"Le point négatif aujourd’hui, c’était notre vitesse en ligne droite, même avec le DRS. On était proche dans les virages, mais on a vraiment aucune chance de dépasser comme ça. On a réalisé un premier pas en avant ce week-end grâce aux évolutions. C’est un point positif. On sait toutefois qu’il reste beaucoup de travail à fournir. Nous ne sommes pas encore au niveau que nous souhaitons. Il y aura d’autres updates dans les courses à venir, j’espère qu’on va continuer à progresser, surtout en qualifications", a aussi ajouté le Belge de 26 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK