Vandoorne : "Faire au Brésil et à Abu Dhabi la même chose qu'au Mexique"

Brillant huitième du dernier Grand Prix du Mexique, son meilleur résultat cette saison, Stoffel Vandoorne espère être à nouveau en mesure de tirer son épingle du jeu cette semaine à Interlagos. Le coéquipier de Fernando Alonso chez McLaren, qui s'apprête à disputer ses deux derniers Grands Prix de Formule 1 avant de se diriger vers la Formula E, pense toutefois qu'il aura besoin d'un petit coup de pouce de la météo pour s'illustrer en course dimanche.

"Au Mexique, j'ai globalement vécu un bon week-end, a rappelé le pilote belge. De bons essais libres, une assez bonne séance de qualification où nous étions un tout petit peu plus proches que d'habitude, et enfin, une bonne course, avec des points. Tout le monde a remarqué que c'était un très bon week-end pour nous, mais je pense que nous avons aussi vécu de très bons week-ends auparavant, où nous n'avions pas marqué de points. C'est un peu dommage, mais la F1, cela a toujours été comme ça : quand on marque des points, tout se passe très bien ! Il nous reste deux courses, on va essayer de faire la même chose."

"Il n'y a aucun changement sur la voiture, notre performance globale ne va donc pas changer énormément lors des deux dernières courses, a repris SV. Notre seule opportunité ici au Brésil, c'est peut-être la météo, qui joue parfois un rôle. On espère pouvoir en bénéficier. Et puis, à Abu Dhabi, on retrouvera des pneus a priori délicats à gérer, j'espère que cela jouera à nouveau en notre avantage et que cela nous permettra de grappiller quelques points."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK