Une deuxième équipe n'était pas souhaitable pour Honda

Une deuxième équipe n'était pas souhaitable pour Honda
Une deuxième équipe n'était pas souhaitable pour Honda - © F1i

L'éventualité de fournir une seconde écurie a été envisagée à la fin de la saison dernière par Honda. La demande de Red Bull Racing a finalement été rejetée car elle n'aurait pas nécessairement apporté un gain de performance au constructeur japonais. Sur le plan logistique, cela n'aurait pas posé de problème, mais le fait de motoriser quatre monoplaces ne signifie pas pour autant multiplier les chances de succès.

"Notre partenariat avec McLaren est tel qu'il aurait été compliqué de le partager avec un autre team, concède Yasuhisa Arai, le responsable de Honda F1. Nous avons les capacités de produire suffisamment de moteurs pour fournir une seconde équipe et, si cela nous avait aidé à progresser en fiabilité, je ne pense pas que ce soit le cas pour la performance."

Le fait que le concept "taille zéro" ait été développé spécialement à la demande de McLaren aurait entraîné une refonte de l'approche aérodynamique pour Red Bull. Cette philosophie sera conservée cette année et Ron Dennis avait refusé d'envisager le soutien d'une autre équipe par Honda en 2016. A plus long terme, toutefois, tout reste ouvert, d'autant que la marque nippone s'est engagée vis-à-vis de la FIA de proposer ses moteurs à une seconde écurie selon la demande.

De notre partenaire F1i.com

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK