Un meilleur temps et des soucis pour Norris et McLaren, Mercedes en grosse difficulté

Le Britannique Lando Norris (McLaren) a signé le meilleur temps, ce mardi, de la première journée de la dernière semaine d'essais hivernaux de Formule 1 qui se déroulera jusqu'à vendredi sur le circuit de Barcelone.

Cette deuxième et dernière semaine d'essais hivernaux avant le début de la saison, dont le coup d'envoi sera donné dans un peu plus de quinze jours à Melbourne, en Australie, a débuté sous un soleil radieux et dans des conditions idéales pour procéder à divers tests.

Lando Norris, qui a été préféré à Stoffel Vandoorne pour accompagner Carlos Sainz chez McLaren cette saison, s'est montré le plus rapide en 1:17.709 (en pneus C5, les plus tendres, et donc les plus performants). Le jeune pilote britannique a toutefois été obligé d'immobiliser sa MCL34 en piste à deux reprises à cause de différents soucis techniques, l'un en matinée (problèmes hydrauliques), l'autre en fin d'après-midi, quelques minutes après avoir réalisé le meilleur temps du jour.

Pierre Gasly, dont la Red Bull à moteur Honda tourne comme une horloge depuis le début de ces essais hivernaux, a d'abord profité de la matinée pour améliorer son meilleur chrono de la semaine dernière (1:18.780) et le porter à 1:18.647. Au cours de l'après-midi, le nouveau coéquipier de Max Verstappen a encore haussé le rythme pour signer le deuxième temps en 1:17.715, à seulement six millièmes de la référence du jour.

Le Canadien Lance Stroll (Racing Point) monte sur la troisième marche du "podium" de la journée grâce à un tour bouclé en 1:17.824.

Très performante la semaine dernière, la Ferrari s'est montrée plus timide en matinée : elle est restée près de trois heures dans le garage à cause de "vérifications sur le système de refroidissement". Après avoir relayé Charles Leclerc dans le baquet de la SF90, Sebastian Vettel a enchaîné les tours de piste (82 au total) et signé le quatrième temps en 1:17.925.

L'Italien Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) a lui confirmé le bon comportement de la C38 à moteur Ferrari en réalisant le meilleur temps de la matinée en 1:18.589, avant de rentrer dans le rang dans le courant de l'après-midi puisqu'il n'a pas eu l'occasion d'améliorer ce chrono.

La Mercedes stoppée dans son élan après une matinée encourageante

Le Champion du Monde en titre, Lewis Hamilton, a mis à profit la matinée pour essayer pour la première fois les pneus C5, les plus tendres de la gamme Pirelli (les pneus seront désormais appelés C1, C2, C3, C4 et C5, du plus dur au plus tendre, NDLR). Le Britannique n'a pas visé la performance, comme cela avait déjà été le cas la semaine dernière, il a plutôt chercher à "valider" les nombreux changements apportés à la W10 depuis la semaine dernière.

Le quintuple Champion du Monde a réalisé son meilleur chrono en 1:20.332 et a bouclé 83 tours de piste. Mais lorsqu'il a cédé le volant à son coéquipier Valtteri Bottas, la Mercedes s'est arrêtée... après quelques centaines de mètres, la faute à un problème de pression d'huile. Le Finlandais a finalement été en mesure de remonter en piste à... 17h52, soit à huit minutes de la fin de la séance. Voilà une après-midi de perdue qui pourrait coûter cher à Mercedes au décompte final !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK