Un an de plus pour le GP de Belgique...et 8 GP en 10 semaines pour débuter la saison

Un an de plus pour le GP de Belgique...et 8 GP en 10 semaines pour débuter la saison
2 images
Un an de plus pour le GP de Belgique...et 8 GP en 10 semaines pour débuter la saison - © Tous droits réservés

Voici donc enfin un calendrier officiel pour la reprise des festivités en F1. Ou plutôt un demi calendrier pour les Grand-Prix en Europe. Trop d’inconnues subsistent encore pour la seconde moitié de la saison avec les épreuves extra-européennes. Encore un peu de patience pour la suite.

Débuts en Autriche le 5 juillet 

En attendant, on sait désormais officiellement que le premier Grand-Prix aura lieu en Autriche le 5 juillet, avec un deuxième dans la foulée le 12.

Reste à voir si, pour cette seconde épreuve sur le tracé de Spielberg, on y appliquera le système de la grille inversée avec une course sprint le samedi, qui déterminera d'ailleurs la grille du dimanche. De quoi pimenter la sauce mais qui ne plaît pas du tout à Mercedes qui pourrait avoir le soutien de Racing Point dans ce débat. Le même principe pourrait d'ailleurs être appliqué pour la seconde course à Silverstone mais il faut un accord unanime sur ce coup-là, sans quoi faudra oublier l'idée. A noter encore que les Grand-Prix autrichiens auront lieu à huis-clos.

Deux Grand-Prix à Silverstone

Ensuite dans la foulée direction la Hongrie le 19 puis, après une petite pause d'une semaine,  deux fois la Grande-Bretagne à Silverstone, les 2 et 9 août. Le gouvernement anglais a finalement autorisé des exceptions à la quarantaine. La suite passera par l’Espagne la semaine suivante, le 16 août puis la Belgique et l’Italie.

Le Grand-Prix de Belgique est donc prévu le 30 août à huis-clos dans le respect des consignes édictées par le Conseil National de Sécurité et en concertation avec les Gouvernements fédéral et wallon. Même sans public il y aura tout de même des retombées en terme d'images pour la région et le pays via la télévision.

La F1 à Francorchamps jusqu'à 2022

Le fait de rester dans le coup est important aussi pour le futur, d'autant que certains circuits sans contrat avaient proposé leurs services cette année. D’ailleurs, c'est l'autre info du jour, les autorités de la F1 et les responsables de notre Grand-Prix se sont accordés pour la prolongation d’un an de notre contrat.

En clair le Grand-Prix de Belgique est assuré jusqu’en 2022 inclus. Notre Grand-Prix qui était déjà au calendrier lors de la première édition du championnat du monde en...1950. Et le business model (le modèle économique) appliqué pour cette année évite à la Région Wallonne une mauvaise opération financière. Une double et importante bonne nouvelle.

Voilà donc la F1 qui redémarre, les usines rouvrent leurs portes, le compte à rebours est lancé...en espérant bien sûr d'abord et avant tout que la sécurité et la santé de chacun soient assurées mais que bien vite aussi on pourra réaccueillir les fans au bord des circuits. 

Pour moi, cela reste l'ingrédient primordial pour vibrer, pour quitter le virtuel et retrouver tout le piment de ce sport qui nous passionne.