Turquie 2010 : Vettel harponne Webber, Hamilton pousse Button... Bagarre d'équipiers !

Le circuit d'Istanbul, en Turquie, accueille la quatorzième manche de la saison 2020 de Formule 1. Un tracé dont on se souvient surtout grâce à un double duel épique entre équipiers il y a dix ans.

30 mai 2010. Mark Webber (Red Bull) a signé la pole position du GP de Turquie, en se montrant plus rapide que Lewis Hamilton (McLaren), Sebastian Vettel (Red Bull) et Jenson Button (McLaren). L'Australien garde la tête au premier virage alors que Vettel surgit et prend la deuxième position. Hamilton ne s'en laisse pas compter et récupère son bien quelques virages plus loin en faisant l'extérieur à l'Allemand dans une courbe à gauche.

>> LIRE AUSSITurquie 2006 : Massa, Alonso, Schumacher... Un duel à trois palpitant !

Le Britannique se sent pousser des ailes et attaque ensuite Webber, mais sans succès. Scénario identique lors du premier passage aux stands. La mauvaise opération est réalisée par Hamilton : il est doublé par Vettel, qui était repassé par son box un tour plus tôt.

La bagarre est somptueuse et passionnante : les deux Red Bull et les deux McLaren se tiennent en quelques secondes à peine. Hamilton, 3e, ne s'avoue pas vaincu et tente une manoeuvre sur Vettel.  Il ne passe pas. Pour en être débarrassé, le pilote Red Bull hausse le rythme et, aux deux tiers de la course, il tente de doubler son équipier pour lui ravir le leadership... mais les Red Bull se touchent !

>> LIRE AUSSIAllemagne 2018 : Enorme boulette de Vettel, remontée phénoménale de Hamilton

La tension était déjà électrique entre les deux équipiers, Vettel ne supportant pas trop la concurrence de Webber, mais elle a encore gagné en intensité après cet épisode. Vettel, coupable, doit abandonner tandis que Webber peut poursuivre l'épreuve. Les McLaren ont logiquement récupéré la tête et se retrouvent, à dix tours de la fin, l'une à côté de l'autre. On imagine le même scénario qu'entre les Red Bull car c'est très chaud entre les deux pilotes britanniques. Button passe, Hamilton repasse en poussant légèrement son équipier.

La lutte entre équipiers et compatriotes s'arrêtera là pour le plus grand bonheur du team. Hamilton ne sera plus inquiété, s'imposant devant Button et Webber.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK