Hamilton survole le GP d'Espagne, doublé Mercedes

Le champion du monde en titre, Lewis Hamilton a remis les pendules à l’heure dans le camp Mercedes. Humilié par son équipier, Valtteri Bottas à qui il a concédé six dixièmes en qualifs, le Britannique a mené la course de bout en bout pour remporter sa troisième victoire cette saison. 

C’est sous le soleil catalan que les pilotes se sont élancés à 15h10. Dès le départ, Hamilton dépasse Bottas, parti en pôle, et prend la tête. Max Verstappen qui a dépassé Sebastian Vettel prend la troisième place. Les Ferrari pointent en 4e et 5e position.  

Au 8e tour, la bagarre éclate à l’arrière entre les deux Ferrari. Charles Leclerc, 5e, est plus rapide que son équipier Vettel, 4e. Après plusieurs tentatives infructueuses, la direction de la Squadra demande à l’Allemand de laisser passer son jeune équipier. 

Après 15 tours, Hamilton devance déjà Bottas de 3,8 sec et Verstappen de 10,2 sec. Les Ferrari sont déjà beaucoup plus loin. Charles Leclerc pointe à plus de 15 secondes et Vettel à 20 sec. 

Vettel est le premier des cadors à rentrer au stand au 20e tour.  Son pit-stop n’est pas très rapide. Il repart derrière Albon et perd encore du temps. 

Après la valse des rentrées au stand, Hamilton est plus que jamais en tête devant Vallteri Bottas et Max Verstappen. Chez Ferrari, Leclerc, passé sur pneus durs, est toujours devant Vettel.  

Peu avant la mi-course, scénario inverse chez Ferrari avec Vettel qui presse Leclerc. Le Monégasque ne se laisse pas mais est moins rapides que l’ancien champion du monde sur pneus medium. L’Allemand finit par dépasser son équipier. 

À la mi-course, Hamilton est plus que jamais en tête avec 8,6 secondes d’avance sur Bottas et 13,5 secondes sur Verstappen. Les Ferrari, en quatrième et cinquième position, sont déjà très loin. 

Il faut attendre le 46e tour pour voir les premiers abandons. Lance Stroll et Lando Norris s’accrochent et sont contraints à l’abandon. La Safety car entre en piste car il y a des débris sur la piste. 

La safety car rentre à 14 tours de la fin. Dès ce moment, Pierre Gasly attaque Leclerc mais ne parvient pas à le dépasser. À l’arrière, les deux Haas se touchent mais sans gravité. 

Mais rien n'arrête Hamilton qui remporte le GP d'Espagne pour la 4e fois. Derrière lui, son équipier Vallteri Bottas termine second. Max Verstappen complète le podium. Grâce à ce succès, Lewis Hamilton reprend la tête du championnat.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK