Romain Grosjean : Focus sur le casque qui lui a sauvé la vie

Au cœur de l’usine de casques Bell située face au circuit de Bahreïn, celui de Romain Grosjean porte les marques de l’incendie qui a suivi son effroyable accident lors du Grand Prix de Bahreïn 2020. Un casque qui a parfaitement rempli son rôle grâce aux tests extrêmement sévères subit avant d’arriver sur la tête des pilotes. Seuls les autocollants et les "tear off" de la visière (que les pilotes enlèvent pour enlever la saleté de leur visière) ont fondu.

Stéphane Cohen, CEO de la marque belge nous détaille les éléments qui permettent de sauver la vie des pilotes. "Tout d’abord, on torture les casques en le soumettant à des forces incroyables au niveau des points d’encrage du système "hans", sur la nuque du pilote, pour s’assurer que dans les accidents les plus violents (ndlr : 53G dans le cas du crash de Grosjean) le casque résiste à cet endroit-là.
 
Ensuite, nous avons la partie balistique où on expédie un projectile (une réplique de ressort de suspension). Cette pièce va toucher le casque à 250km/h ! C’est une reproduction de l’accident de Felipe Massa (en 2009 en Hongrie). C’est un point sur lequel nous avons fait d’énormes progrès au cours des dix dernières années. On poursuit les tests en envoyant aussi un genre de "missile pointu" de quatre kilos sur la surface du casque.


►►► À lire aussi : Max Verstappen : devenir champion du monde cette année ou s'en aller ?

►►► À lire aussi : Lewis Hamilton à la recherche de chocolat belge et prêt à en découdre avec Red Bull


Et puis on a aussi un test d’impact où le casque est projeté sur différents types de formes pour reproduire les divers accidents qui peuvent arriver : un tube qui fait office d’arceau de sécurité, des formes plates, hémisphériques, etc. Encore une fois, on maltraite le casque pour s’assurer que dans toutes les circonstances imaginables, le casque absorbe la maximum d’énergie. Enfin pour terminer, le casque passe un test du feu, une dernière étape primordiale quand on voit ce qui est arrivé à Romain Grosjean l’an dernier."

1 images
© Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK