Revivez la Pro Draft des F1 eSports Series

Le Pro Draft des F1 esport series, ultimes sélections !
2 images
Le Pro Draft des F1 esport series, ultimes sélections ! - © Tous droits réservés

Si vous n’êtes pas familiers avec l’univers de l’esport, laissez-nous vous résumer le principe. Vous avez déjà entendu l’expression "faire un fifa" ? Eh bien sachez que l’esport existe également depuis de nombreuses années pour les fans de sport mécaniques virtuels. Appelés "Sim racers", ce sont des joueurs de simulations, de jeux de courses automobiles qui se battent en réseau pour être le meilleur pilote. Equipes, structures, sponsors, partenaires, tout est comparable aux compétitions classiques mais dans une échelle plus mesurée. Et la Formule 1 ne déroge pas à la règle.

Suite à son succès lors de sa première édition en 2017, la FOM et Liberty Média ont décidé de renouveler l'expérience gaming dédiée à la catégorie reine du sport automobile, la Formule 1 !

L'an dernier, c'est sous les étoiles du round final de la saison à Abou Dhabi qu'a été sacré le joueur Brandon Leigh (GBR), devant Fabrizio Donozo (FR) de l'équipe Race Clutch et Sven Zürner (ALL) complétant le podium.

Un succès indéniable pour Liberty Media, responsable de l'image de la Formule 1. Cette dernière souhaitait impliquer la nouvelle génération de fans et de joueurs dans leur sport, pari réussi.

Une deuxième édition plus prestigieuse

En 2018, il est désormais question de confirmer le succès. Pour cela, quoi de plus légitime que de demander aux équipes du plateau de sélectionner parmi les joueurs les plus rapides ? Ceux-ci prendront le volant de leur monoplace lors de la phase finale. On sait que ces derniers mois, plusieurs équipes se sont associées à des structures esport renommées telles que : Renault F1 Team et Vitality, Mclaren et son pilote Fernando Alonso ou encore Williams esport.

Les équipes auront à recruter obligatoirement un des joueurs des Pro Draft, sélection se déroulant aujourd'hui. Si vous suivez les sports US, cette méthode ne vous est pas inconnue. A l'image des trophées de la FIA ou de la NBA, l'annonce des heureux élus sera faite suite aux résultats en piste lors d'une soirée sous forme de gala. Notons que pour l'heure, seule la Scuderia Ferrari n'a pas encore validé son implication.

Les phases finales seront diffusées en direct en octobre et novembre prochain avec, si Ferrari s'engage, les vingt meilleurs joueurs de la compétition sur la grille de départ d'un championnat raccourci. Le vainqueur de la phase finale sera récompensé de 200.000 dollars ainsi qu'un contrat de pilote esport pour l'équipe dont il défendra les couleurs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK