Respect des limites de la piste : Voici le règlement précis...

F1 : Respect des limites de la piste? Voici le règlement précis...
F1 : Respect des limites de la piste? Voici le règlement précis... - © JOE KLAMAR - AFP

C'est le sujet polémique parmi les pilotes depuis le début de la saison. Les quatre roues de la monoplace peuvent-elles dépasser l'extérieur de la piste? Le règlement est clair et précis à ce sujet. "On demande aux pilotes de rouler entre les deux lignes blanches, c'est le principe des courses sur circuit. On autorise deux roues en dehors de la trajectoire, par contre les quatre roues c'est interdit. On a un avantage si on coupe les virages ou si on exploite plus l'extérieur. Et donc nous ne sommes plus dans le cadre de la piste en elle-même", nous détaille Marc Duez, directeur de course adjoint.

La direction de course est très vigilante et surveille de près les virages susceptibles de donner un avantage. A Spa-Francorchamps, trois courbes posent question : le haut du raidillon, Blanchimont et la Source. "Tout est filmé. Il faut savoir que nous avons des juges de faits, des commissaires qui sont là uniquement pour contrôler s'il y a des infractions aux limites de la piste. On a aussi des capteurs dans l'asphalte qui nous envoient directement l'information", poursuit l'expérimenté Marc Duez.

En cas d'infraction, la sanction est lourde. Annulation pure et simple du temps en qualification ou drive through en course après trois dépassements des limites des quatre roues. Les pilotes sont immédiatement prévenus après chaque erreur. Et pour aider ceux-ci à ne pas franchir les limites, des petites stries ont été placées juste après le vibreur du raidillon. Un dispositif dissuasif mais tout de même sécuritaire.

Et des tapis de gazons synthétiques sont posés au-delà des vibreurs des virages de Blanchimont et de la Source. "On arrive sur du gazon artificiel, il est très mou. On s'enfonce un peu dedans et cela déséquilibre un peu la voiture donc ça ne donne aucun avantage. Est-ce dangereux? Ce sont des pilotes... Peut-être que leurs parents ou grands-parents auraient des soucis avec les voitures mais eux devraient s'en sortir", sourit le directeur de course adjoint.

Messieurs les pilotes, vous voilà prévenus du règlement exact !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK