Renault ne croit pas en un retour de Honda et Toyota en F1

Renault ne croit pas en un retour de Honda et Toyota en F1
Renault ne croit pas en un retour de Honda et Toyota en F1 - © F1i

Rob White, le directeur général adjoint de Renault Sport F1, ne croit pas en un retour de Honda et Toyota en Formule 1. De nombreuses rumeurs suggèrent que Honda aurait décidé de revenir dans le sport en tant que motoriste avec McLaren, voire Sauber, à partir de 2015, et que Toyota envisagerait aussi un retour, peut-être avec Williams.

Des rumeurs démenties par White, dont son employeur motorise plus d’un tiers du plateau de F1.

"S’ils voulaient réellement revenir, pourquoi ne participent-ils pas aux réunions de travail ? Nous n’avons reçu aucune demande à cet égard. Les réunions sont toujours constituées de trois représentants : Ferrari, Mercedes et nous. Mais Honda et Toyota pourraient facilement demander à la FIA la permission d’y prendre part", a-t-il indiqué à la publication Speed Week.

White a toutefois révélé que les premières réunions destinées à discuter du V6 turbo, qui verra le jour la saison prochaine, étaient composées de plus de trois motoristes.

"Nous n’avons pas toujours été que nous trois. Lors des premières réunions de travail qui se sont tenues il y a quatre ans, l’intérêt était grand, il y avait Audi, Cosworth, Ilmor, Honda, Toyota, Mecachrome et d’autres", a-t-il précisé.

"Toutefois, à mesure que les réunions ont été plus sérieuses, seul Pure (le projet mort-né de Craig Pollock, l’ancien manager de Jacques Villeneuve, ndlr) est resté, et maintenant il n’y a plus que nous trois. J’ai sincèrement le plus grand mal à imaginer qu'un motoriste débarque en F1 en 2015 sans avoir voulu avoir son mot à dire sur les règles."

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter !

De notre partenaire F1i.com

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK