Premiers échos du paddock de Monza sans le moindre tifosi…

Monza sous le soleil ce jeudi.

Encore un GP à huis-clos, sans doute encore plus marquant ici qu’ailleurs.

Très différent aussi pour Ferrari qui s’était adjugé la pole et la victoire l’année dernière.

Cette fois comme le reconnaît Charles Leclerc, le scénario sera loin d’être aussi euphorique.

La nouvelle du jour, c’est la famille Williams qui quittera définitivement l’écurie au terme de ce GP.

La fin d’une époque après 43 ans, 739 GP, 114 victoires, 128 poles, 7 titres Pilotes et 9 Contructeurs, Un chapitre qui se ferme et qui ne laisse personne indiffèrent, même dans les autres teams comme en témoigne Romain Grosjean.

La question du week-end, c’est qui pour battre Mercedes.

Personne sans doute, pas même l’interdiction du mode moteur qualifications, le fameux Party mode.

Hamilton reconnaît que ses victoires répétitives peuvent lasser mais il préfère insister sur le niveau d’excellence de ses troupes, leur perpétuelle remise en question pour sans cesse s’améliorer.

C’est une page d’histoire qui s’écrit aussi.

Verstappen se veut réaliste mais promet comme d’habitude de tout donner pour au minimum un 7e podium consécutif.

Premiers tours de roues ce vendredi.