Pour Toto Wolff, "aucune bonne équipe ne peut ignorer" l'arrivée de Vettel sur le marché

Toto Wolff et Sebastian Vettel
Toto Wolff et Sebastian Vettel - © ANDREJ ISAKOVIC - AFP

Le patron de l'équipe Mercedes Toto Wolff regrette le départ de Sebastian Vettel de l'écurie Ferrari à la fin de l'année. "Il est dommage qu'une époque touche à sa fin", a déclaré l'Autrichien au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

Vettel n'est pas parvenu à se mettre d'accord avec la Scuderia pour renouveler son contrat de Formule 1. L'Allemand, quadruple Champion du Monde avec Red Bull (2010-2013), était ces dernières années le plus redoutable rival de Lewis Hamilton, le pilote britannique de Mercedes désormais sextuple Champion du Monde.

"Sa parole a du poids dans la Formule 1. Il est aussi un peu une sorte d'antipode à la génération des jeunes "sauvages" présente depuis quelques années dans ce sport", a déclaré Toto Wolff.

Sebastian Vettel (32 ans) a marqué la catégorie reine du sport automobile depuis plus de dix ans, a estimé le patron de l'équipe Mercedes.

Récemment, des spéculations ont circulé sur une possible arrivée de Sebastian Vettel au volant d'une Flèche d'Argent. Les contrats de Lewis Hamilton (35) et de son équipier le Finlandais Valtteri Bottas (30 ans) arrivent en effet à terme en fin d'année.

"Aucune bonne équipe ne va ignorer le fait qu'un quadruple Champion du Monde apparaît soudainement sur le marché des transferts", a ajouté Toto Wolff.

Toutefois, il a précisé que Mercedes entendait avant tout demeurer fidèle à ses pilotes.

Wolff a nié que son équipe qui représente un constructeur automobile allemand souhaite avoir un pilote allemand. "En tant qu'équipe Mercedes... nous voulons construire les meilleures voitures et avoir les meilleurs pilotes, leur origine n'a pas d'importance."

Le départ de Sebastian Vettel de Ferrari après six ans a été annoncé mardi. Le nom de son successeur Carlos Sainz Jr. (25 ans) a été révélé jeudi. Le volant de McLaren laissé libre par l'Espagnol va être repris par l'Australien Daniel Ricciardo (30 ans), qui quittera Renault à la fin cette fin année.

Sebastian Vettel laisse en suspens la question de son avenir. Il n'a pas indiqué s'il comptait poursuivre sa carrière en Formule 1 ou mettre un terme à celle-ci.