Pour Alonso, McLaren est "prêt" : "Après Boullier et Brown, il a fait encore beaucoup plus fort"

Dans notre deuxième débriefing F1 de la semaine, nous revenons ce jeudi sur le record que s'est offert Daniel Ricciardo (Red Bull) hier en pulvérisant le tour le plus rapide du circuit de Barcelone que détenait Felipe Massa, alors pilote Ferrari, depuis 2008. Ce matin, Sebastian Vettel (Ferrari) a fait mieux encore !

Nous abordons également les déclarations pour le moins optimistes de Fernando Alonso : malgré le faible temps passé en piste par la MCL33 depuis le début des essais hivernaux, le double Champion du Monde espagnol estime que McLaren est "prêt" pour Melbourne...

"J'ai un très bon feeling, très positif, a résumé Fernando Alonso au micro de la RTBF. J'ai eu d'excellentes sensations dans la voiture depuis le début des essais hivernaux. Bien sûr, il y a eu cette fuite d'huile ce mercredi matin qui nous a fait perdre un peu de temps, mais ce temps, je ne le considère pas très important. Tout ce qu'on voulait tester, on a réussi à le faire en matinée, on a réussi à boucler des tours de qualité, et je pense que nous sommes plus ou moins prêts pour l'Australie. Si on arrive à accumuler plus de kilomètres d'ici la fin de la semaine, c'est fantastique, sinon, ce n'est pas un gros problème. On n'a pas besoin de plus de temps, nous sommes prêts !"

"On n'a pas eu de chance, mais cela ne m'inquiète pas, a repris le coéquipier de Stoffel Vandoorne. On aurait bien entendu rouler durant toute la journée sans le moindre souci, mais peut-être que ces problèmes, si on ne les avait pas rencontrés ici, cela nous serait tombé dessus après vingt, ou cinquante tours en Australie ! Je suis heureux qu'on réussisse à rendre la voiture de plus en plus forte, jour après jour. On n'a rien découvert de fondamentalement mauvais, et toutes les réponses que nous voulions lors des premières journées d'essais, nous les avons. Les deux dernières journées, c'est juste pour un peu de fun supplémentaire !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK