McLaren dévoile la MCL33 que piloteront Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne

L'écurie McLaren a dévoilé ce vendredi matin sur les réseaux sociaux diverses photos et vidéos de la MCL33, la McLaren à moteur Renault que piloteront l'Espagnol Fernando Alonso et le Belge Stoffel Vandoorne tout au long de la saison 2018 de Formule 1.

Pour la première fois depuis la création de l'écurie, une McLaren, la MCL33 en l’occurrence, sera équipée d'un moteur Renault cette saison.

Sa livrée "orange papaye" et bleue est inspirée de la première McLaren qui a pris part à une course de Formule 1, il y 50 ans de cela.

La MCL33, qui sera équipée, comme toutes les autres monoplaces cette saison, du fameux halo, montera en piste pour la première fois ce vendredi en Espagne dans le cadre d'un "filming day".

Lundi prochain, la première des huit journées d'essais hivernaux se déroulera sur le circuit de Barcelone. Fernando Alonso s'installera dans le baquet de la MCL33, avant d'être relayé par Stoffel Vandoorne le lendemain.

"McLaren va se rapprocher de la tête"

Outre l'apparition du halo, nouveau système de protection du cockpit, et la disparition de l'aileron de requin et ses appendices aérodynamiques, pour cause de nouvelle réglementation, le changement le plus visible est celui de la livrée : un retour à l'orange papaye et au bleu foncé de la fin des années 1960, à la demande des fans, indique McLaren.

"La philosophie qui a guidé l'ingénierie pour la MCL33 suit les bases posées par la MCL32, les données accumulées en 2017 ayant nourri une série d'améliorations", explique l'écurie de Woking.

"Une grande partie du travail effectué sur la MCL33 a consisté à optimiser l'intégration du nouveau moteur Renault et l'incorporation du halo", poursuit-elle.

"Nous avons dû redessiner l'arrière du châssis", précise notamment le directeur technique Tim Goss. "Il a fallu deux semaines d'efforts intenses pour y parvenir."

McLaren prévient également que sa monoplace sera amenée à évoluer de manière significative d'ici au premier Grand Prix de la saison, fin mars en Australie.

Cette association inédite avec Renault doit permettre à l'écurie de revenir aux avant-postes après trois saisons compliquées avec Honda comme motoriste.

"Il est impératif que McLaren cherche à retrouver la place qui est la sienne sur la piste cette année", exhorte Mansour Ojjeh, membre du comité exécutif du groupe McLaren.

"Nous voyons 2018 comme l'année au cours de laquelle McLaren va se rapprocher de la tête, combattant équipes et pilotes à mesure que nous améliorons notre sort", renchérit le directeur exécutif Zak Brown.

La MCL33, ornée de nombreux nouveaux sponsors (CNBC, Dell Technologies ou encore Petrobras), effectuera une première sortie ce vendredi, avant les essais de pré-saison à Barcelone (26 février-1er mars, 6-9 mars).

Force India et Toro Rosso, seules écuries à ne pas avoir encore dévoilé leur monoplace pour 2018, le feront lundi matin sur le circuit catalan.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK