Max Verstappen veut rester le plus gros "dikkenek" de la F1

Max Verstappen travaille, notamment, le renforcement du cou, en attendant le lancement de la saison 2020.
Max Verstappen travaille, notamment, le renforcement du cou, en attendant le lancement de la saison 2020. - © ANDREJ ISAKOVIC - AFP

Les pilotes de Formule 1 devraient débuter la saison début juillet en Autriche avec au menu deux grands prix sur le sol autrichien les dimanches 5 et 12 juillet.

Si les stars, des baquets les plus prisés au monde, continuent à s’entraîner tous les jours sur des simulateurs, les sensations physiques sont évidemment totalement différentes. La course de salon ne pousse pas le corps dans ses derniers retranchements.

Voir cette publication sur Instagram

Still here

Une publication partagée par Max Verstappen (@maxverstappen1) le

Max Verstappen, le pilote néerlandais de l’équipe Red Bull Racing partage ses journées entre son simulateur, des sprints bien dosés à deux pas de chez lui à Monaco et du travail de musculation.

Voir cette publication sur Instagram

Ready....steady...go #mondaymood

Une publication partagée par Max Verstappen (@maxverstappen1) le

Après plus de 7 mois sans disputer de Grand Prix, les pilotes risquent donc de souffrir physiquement. Du coup ils débordent de créativité pour reproduire les sollicitations que leur corps subira pendant la saison qui arrive.

Le cou, par exemple est mis à rude épreuve pendant les courses. Du coup, c’est le cas de le dire, Max Verstappen travaille spécifiquement le renforcement des muscles du cou. De manière originale… Tout cela pour rester le "Dikkenek" du plateau 2020.

Voir cette publication sur Instagram

No days off ????

Une publication partagée par Max Verstappen (@maxverstappen1) le

Voir cette publication sur Instagram

No days off ????

Une publication partagée par Max Verstappen (@maxverstappen1) le