Max Verstappen ne regrette pas sa confrontation physique avec Esteban Ocon

Le pilote de Formule 1 Max Verstappen (Red Bull) ne regrette pas sa confrontation physique avec son collègue français Esteban Ocon au terme du Grand Prix du Brésil. "Non, je ne râle pas sur ça. Je râle seulement de ne pas avoir gagné", a déclaré le Néerlandais de 21 ans, lundi, dans l'émission Peptalk sur la chaîne Ziggo Sport.

Alors qu'il se trouvait en tête du Grand Prix, Verstappen est parti en tête-à-queue suite à un contact avec Ocon, lequel voulait se dédoubler. Cet incident a fait perdre la course au pilote Red Bull, dépassé par le champion du monde Lewis Hamilton. Après la course, le Néerlandais a été trouver le Français. L'explication a été musclée, Verstappen poussant Ocon.

"Je voulais savoir ce qu'il se passait avec lui, comment cela avait pu arriver", a raconté Verstappen. "Il a dit en souriant 'j'étais juste plus rapide que toi'. Il n'a même pas dit qu'il s'excusait. Il a réagi dans l'autre sens. Mais bon, nous pouvons en parler durant toute l'émission, cela ne changera rien."

"Tu ne t'attends pas à être touché par un doublé", a ajouté Verstappen. "Je voulais épargner mes pneus. Si tu es à un tour, tu dois faire attention. En tant que leader à ce moment-là, je ne roule pas avec un doublé, je roule avec moi-même pour gagner la course."

La direction de la Formule 1 a condamné le Néerlandais à effectuer "deux jours de service public" dans les six prochains mois. "Nous travaillons à cette affaire avec l'équipe. Nous avons encore le temps, nous verrons ce qu'il en sortira", a expliqué Verstappen, qui a poussé plusieurs fois Ocon. "Cela arrive aussi parfois dans d'autres sports."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK