Max Verstappen : devenir champion du monde cette année ou s'en aller ?

Max Verstappen apparaît actuellement comme le seul pilote en mesure de rivaliser avec Lewis Hamilton. Mais si le belgo-néerlandais parvient à le faire de manière ponctuelle (10 victoires dont 2 l’an dernier), l’écurie Red Bull n’a pour l’instant jamais été en mesure de lui fournir l’arme nécessaire pour batailler avec le septuple champion du monde sur l’ensemble d’une saison.

L’année qui se profile semble donc déterminante, car Max et son père Jos Verstappen risquent doucement de perdre patience s’ils constatent que la RB16B à moteur Honda ne permet à nouveau pas de se battre pour la couronne mondiale. Tous les regards seront donc tournés vers l’écurie autrichienne qui risque de voir sa pépite s’en aller vers d’autre horizons (Mercedes ?) en cas de nouvel échec.

Verstappen pourra-t-il proposer la bagarre tant attendue avec Lewis Hamilton
"On verra ... a répondu en souriant le pilote Red Bull. Même si notre voiture est meilleure, plus stable et que le moteur a évolué c'est difficile à dire parce que tout le monde a fait un peu en avant. C'est bien d'être optimistes, mais il faut aussi se montrer réalistes. Pour le moment on ne sait rien et on aura la réponse samedi après les qualifications!"


Mais les essais hivernaux ont de quoi donner confiance aux troupes de Christian Horner. La monoplace au taureau a tourné comme une horloge au contraire de Mercedes qui a dû faire face à des soucis mécaniques et à une sortie de piste de Lewis Hamilton. L’écurie championne du monde est celle qui a le moins tourné : 304 tours contre 369 pour Red Bull, soit 65 rondes de différence, l’équivalent de plus gp de Bahreïn.

"Est ce que Mercedes essaye de nous mettre la pression en nous pointant comme favori ? Vous devriez leur demander. De notre côté ce qu'on veut c'est renforcer l'équipe et avec Sergio (Perez) c'est ce qu'on va essayer de faire pour rendre la voiture la plus compétitive possible. On verra déjà dans quelques heures si c'est le cas."

 

 


►►► À lire aussi : Lewis Hamilton à la recherche de chocolat belge et prêt à en découdre avec Red Bull

 

3 images
Nombre de tours parcourus par chaque écurie durant les 3 jours d'essais hivernaux © Tous droits réservés

Les troupes de Verstappen ont donc engrangé de précieux kilomètres supplémentaires sans soucis mécaniques permettant au belgo-néerlandais de signer le meilleur chrono des trois jours d’essais. Tous les signaux sont au vert mais la capacité de réaction de Mercedes n’est plus à démontrer et l’écurie septuples championne du monde risque encore de le démontrer samedi sur le coup de 16h, début de la première séance qualificative de l’année.

3 images
© Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK