Marc Duez: "Toutes les voitures de F1 ont copié la Red Bull"

Marc Duez: "Toutes les voitures de F1 ont copié la Red Bull"
Marc Duez: "Toutes les voitures de F1 ont copié la Red Bull" - © LLUIS GENE - AFP

La nouvelle saison de Formule Un démarre ce weekend avec le Grand Prix d'Australie à Melbourne. Alors que les grands bouleversements sont attendus pour 2021, la FIA (la Fédération Internationale Automobile) a déjà procédé à quelques modifications cette saison, principalement sur le plan de l'aérodynamique. Selon Marc Duez, consultant et Directeur de Course du GP de Belgique, ces changements devraient être bénéfiques aux pilotes mais aussi aux spectateurs.

Comme chaque année, des modifications sont apportées à la réglementation en vigueur en Formule Un. Cette saison n'échappe pas à la règle avec des changements principalement sur le plan aérodynamique mais aussi concernant les pneumatiques et la sécurité. 

Pour Marc Duez, consultant F1, le plus grand changement opéré en 2019 concerne l'aérodynamique et la simplification de l'aileron avant : "Cet aileron avant est désormais beaucoup plus large. Il ressemble à une grosse... pelle à tarte. Les voitures disposent donc d'un gros appui supplémentaire à l'avant. On peut dire que la majorité des monoplaces copie l'aéro de la Red Bull. En 2017 et 2018, la Red Bull était la seule à avoir un arrière assez rehaussé par rapport aux autres voitures du paddock. Le fond plat avant les roues arrières était relevé et maintenant toutes les voitures copient Red Bull. Il faut faire travailler le flux d'air sous la voiture et avec l'appui supplémentaire à l'avant, les ingénieurs doivent faire varier la hauteur de caisse à l'arrière pour obtenir l'équilibre qui soit le plus efficace". 

"Plus de dépassements et davantage de spectacle"

Ce changement devrait, c'est du moins le souhait de la FIA, favoriser les dépassements et ainsi améliorer le spectacle.... "Le problème avec les Formule 1 actuelles et leurs diffuseurs importants concerne les voitures qui les suivent. Si on n'a pas un bon appui aérodynamique, le train avant devient de plus en plus léger et peut dès lors perdre son adhérence. Ce nouvel aileron, nettement plus important, va donc apporter beaucoup plus d'appui et les voitures pourront se permettre de venir très près de leurs concurrents pour pouvoir les dépasser. Ce sera aussi bénéfique pour le freinage vu les appuis supplémentaires à l'avant".

"Pneumatiques plus lisibles"

L'autre simplification concerne les pneumatiques. Pirelli, l'unique marque pour l'ensemble des écuries, restreint sa gamme de pneus avec 5 types de gommes pour piste sèche, au lieu de 7, mais le manufacturier italien mise sur 3 couleurs pour 3 gommes. Le blanc pour les gommes dures, le jaune pour les pneus médium et le rouge pour les gommes tendres. Il faut toutefois y ajouter les pneus pluie intermédiaires de couleur verte et les pneus pluie de couleur bleue. Pour Marc Duez, ce changement en matière de pneumatique apportera davantage de lisibilité : "Le nombre de pneus diminue mais le code couleur reste le même. Cela simplifiera la lisibilité. C'est un effort envers le public mais aussi les télévisions et les téléspectateurs. Je trouve que c'est très important aussi".

"Sécurité encore renforcée avec des gants biométriques"

La sécurité reste la priorité en Formule Un. Un an après le halo destiné à protéger les pilotes au niveau frontal, la FIA renforce encore un peu plus les mesures de sécurité : "Les voitures ont toutes effectué des crash-tests importants mais désormais les pilotes portent de nouveaux casques. Des casques différents, plus légers mais plus robustes, avec une protection frontale renforcée. Ce qui devrait diminuer le risque de blessures graves. Et puis, les pilotes devront aussi porter des gants biométriques pendant la course. L'assistance médicale pourra ainsi suivre en direct le rythme cardiaque du pilote ainsi que l'oxygénation de son sang. Lorsque le pilote impliqué dans un accident, sera bloqué dans sa voiture, le docteur et le service médical sur place, disposeront tout de suite des données du pilote. C'est un nouveau point imposé par la FIA de manière à améliorer la vitesse d'intervention pour venir en aide aux pilotes".

"Le point du panache"

Enfin, la FIA a décidé de récompenser le pilote qui réalisera le tour le plus rapide en course. Une sorte de point bonus apprécié par Marc Duez : "Tout à fait. N'oublions pas que ce sont des courses de sprint en Formule 1. Il faut que le meilleur soit le plus rapide aussi ou bien que le pilote malchanceux ou victime d'un souci puisse montrer sa vélocité. Je trouve qu'un point pris pour la performance est très important pour le spectacle et pour la F1 en général. C'est un sport qui implique le panache. Il ne faut pas des épiciers mais des pilotes qui roulent tout le temps à 100% à bloc, du premier au dernier tour. Ce point supplémentaire pour le meilleur tour en course est un signe de panache. On pourra ainsi voir la différence entre les meilleurs pilotes du paddock".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK