Lewis Hamilton résiste à Verstappen pour l’emporter à Monaco

Après une lutte de plus de 60 tours avec Max Verstappen, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Monaco (77e victoire en carrière) devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes). Pénalisé de 5 secondes pour un accrochage avec Bottas dans les stands, Verstappen, 2e à l’arrivée, se classe 4e. Hamilton conforte son avance en tête du championnat qui passe à 17 points sur son équipier Valtteri Bottas.

Il a tenu jusqu’au bout. Lewis Hamilton a résisté à la pression du Néerlandais Max Verstappen qui est resté dans les échappements pendant 63 tours. Il s’agit de son troisième succès en Principauté (après 2008 et 2016), son troisième de la saison et son 77e en F1 soit 14 de moins que le record de Michael Schumacher.

Le Britannique, parti en pole position, manœuvre bien le départ pour rester devant son équipier Bottas, Verstappen et Vettel. Son début de course est tranquille et le Britannique possédait plus d’une seconde et demie d’avance. Les quatre premiers se détachent d’ailleurs rapidement.

Dans le fond du peloton, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), qui s’est élancé 15e, entame une remontée quasiment impossible. Le régional de l’étape passe 13e dès le premier virage qu’il a coupé. Le jeune pilote Ferrari passe ensuite Grosjean en force à la Rascasse au septième tour pour la 12e place. Un tour plus tard, il tente la même chose au même endroit sur Hulkenberg mais l’accroche. Il part en tête à queue et crève quelques secondes plus tard. Cela déclenche l’intervention de la Safety Car.

11e tour, pendant la neutralisation, Verstappen passe Bottas dans les stands après une explication musclée et un accrochage qui oblige Bottas à repasser changer son aileron un tour plus tard. Il ressort quatrième. Cet incident vaut une pénalité de cinq secondes au jeune Néerlandais.

Ensuite, Verstappen reste dans les échappements d’Hamilton jusqu’à la fin de la course. Il profite de ses pneus durs face aux gommes « Medium » du Britannique qui se dégradent plus vite. Le Batave ne tente rien avant le 75e tour où il accroche Hamilton à la sortie du tunnel, sans gravité pour les deux hommes. Lewis Hamilton l’emporte finalement devant Verstappen qui est rétrogradé à la quatrième place (+5.537). C’est Vettel, deuxième (+2.602), et Bottas troisième (+3.162) qui accompagnent l’homme aux 77 victoires en F1 sur le podium.

Grâce à cette victoire, Hamilton creuse l’écart avec son équipier Bottas au championnat. Il a maintenant 137 points contre 120 au Finlandais. Aucun des deux pilotes n’a pris le point bonus pour le meilleur tour en piste qui est revenu à Pierre Gasly (5e) (1 : 14.279). Le prochain Grand Prix aura lieu, le 9 juin, au Canada.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK