Les victoires de Mercedes posent question…

Les victoires de Mercedes posent question…
Les victoires de Mercedes posent question… - © F1i

En remportant deux des trois derniers Grands Prix, Mercedes n’a-t-elle vraiment rien appris de ses 1.000 kilomètres d’essais privés menés pour le compte de Pirelli en Espagne ? Ses adversaires estiment en tout cas qu’il ne s’agit pas d’une coïncidence…

"C’est à vous de juger. Combien de courses avaient-ils gagné avant ces essais ?" nous a indiqué Christian Horner, le patron de Red Bull.

Eric Boullier, à la tête de Lotus, a lui été beaucoup plus direct : "Depuis leurs essais, ils ont remporté deux des trois Grands Prix qui ont été disputés. La réponse est donc évidente. Les faits parlent d’eux-mêmes. Ils ont gagné deux des trois dernières courses. A mon sens, ce n’est pas une coïncidence. Il n’y a pas de coïncidence en Formule 1 sinon je le saurais."

Notre consultant Jacky Eeckelaert, qui connaît bien l’usine de Brackley pour y avoir été son directeur de l’ingénierie par le passé, rejoint les propos formulés par Boullier.

"Silverstone est un juge de paix pour la gestion des pneus, et il faut bien admettre que les Flèches d’argent n’ont pas dû observer un arrêt de plus ni n’ont été obligées de lever le pied à cause d’une usure trop importante. Qui sait ce que le test ‘secret’ de Barcelone leur a appris..." nous confie-t-il dans sa dernière chronique pour F1i.

De notre partenaire F1i.com

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK