Leclerc "privé de bagarre" pour la quatrième place, Vettel frustré par sa "lenteur"

Le Monégasque Charles Leclerc a bouclé son premier Grand Prix sous les couleurs de la mythique Scuderia Ferrari à une encourageante cinquième place, dans les échappements de son coéquipier Sebastian Vettel, en manque de rythme ce dimanche en Australie. Après une petite erreur en début d'épreuve, l'ancien pilote Sauber est revenu sur le quadruple Champion du Monde en fin de course, mais n'a pas pu tenter la moindre attaque.

"Mon rythme était plutôt bon : je suis beaucoup revenu sur Seb, mais je n'ai pas pu doubler, a révélé Charles Leclerc après la course. L'équipe nous a demandé de garder les positions, donc c'est ce qu'on a fait. Je ne pense pas que le Top 3 aurait été possible aujourd'hui, les Red Bull et les Mercedes étaient vraiment rapides. J'avais fait plutôt un bon départ, j'étais troisième à l'extérieur de Seb. Après, je ne sais pas s'il m'a vu ou pas, mais il m'a tassé dans l'herbe, et du coup je suis reparti cinquième. On n'est pas là où on s'attendait à être, très clairement, mais c'est une piste très spéciale qui ne représente pas toujours la vraie performance des voitures, donc on va bosser pour essayer des'améliorer. Mais je ne pense pas qu'on sera réellement à cette distance là sur les autres pistes."

"Ce n'était pas notre jour, a pour sa part souligné Sebastian Vettel. Nous n'étions pas assez rapides et je ne sais pas pourquoi nous étions si lent. Je reste persuadé que nous avons une bonne voiture, mais ici à Melbourne il a clairement manqué quelque chose. Il va falloir savoir ce que c'est. J'ai eu par exemple pas mal d'usure des pneus dans la dernière partie de la course, ce que n'ont pas connu les autres écuries."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK