Le patron de Red Bull craint de nombreux incidents lors de la reprise de la F1

Le patron de l'écurie Red Bull, Christian Horner, prévient: "Il y aura plus d'accidents si la F1 reprend au mois de juillet".
Le patron de l'écurie Red Bull, Christian Horner, prévient: "Il y aura plus d'accidents si la F1 reprend au mois de juillet". - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Faut-il craindre de nombreux accidents lors des prochains Grand Prix de Formule 1 ? A en croire le patron de l’écurie Red Bull, les pilotes pourraient souffrir d’un criant manque d’automatisme après cette longue période d’inactivité. Christian Horner pense même que l’absence de course et l’arrêt des entraînements risquent d’entraîner un nombre inhabituel d’incidents lors des courses de reprise.

"C’est probablement la plus longue période pendant laquelle tous les pilotes sont restés sans être au volant", a expliqué Horner vendredi au quotidien britannique The Guardian. "Cela pourrait être sain d’une certaine manière. Si nous commençons en juillet, ils seront tous rouillés et il y aura des incidents."

La F1 espère commencer la saison avec le Grand Prix d’Autriche, au Red Bull Ring, le 5 juillet où une deuxième course pourrait se tenir une semaine plus tard. Les dix premières courses de la saison ont été reportées ou annulées en raison de la pandémie de coronavirus. Initialement les courses se tiendront à huis clos.

A ce stade aucune décision n’a été prise concernant le Grand Prix de Belgique prévu, en principe, le 30 août prochain.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK