La Formule 1 devrait faire son retour en Afrique d’ici 5 ans

La Formule 1 de retour en Afrique ? C’est en tout cas ce qu’a laissé sous-entendre Stefano Domenicali, patron de la discipline depuis janvier, dans un questionnaire "oui/non" posté cette semaine sur le site officiel de la F1.

À la question : "Y-aura-t-il une course en Afrique dans les cinq prochaines années ?" Domenicali a répondu par l’affirmative. Voilà qui ferait faire un bond dans le passé au championnat du monde qui s’est rendu pour la dernière fois en 1993 sur le continent africain (à Kyalami en Afrique du Sud).

En dehors de ce probable retour en terre africaine, le successeur de Chase Carrey a également sous-entendu que la formule 1 pourrait compter deux grands-prix aux États-Unis d’ici trois ans (pour l'instant seul le GP d'Austin figure au calendrier). Un cas de figure qui ne s’est plus produit depuis 1984 avec une course dans les rues de Détroit et une autre dans celles de Dallas.

Enfin, toujours cette interview oui/non, Domenicali a également indiqué qu’il ne sera pas question d’introduire un format de week-end de course condensé sur deux jours.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK