L'aileron arrière ajustable interdit

GP de Belgique (Spa): l'aileron arrière ajustable interdit dans le Raidillon
GP de Belgique (Spa): l'aileron arrière ajustable interdit dans le Raidillon - © Belga

L'usage de l'aileron arrière ajustable (DRS), qui facilite les dépassements, ne sera pas autorisé dimanche dans le Raidillon de l'Eau Rouge, virage le plus spectaculaire du circuit de Spa-Francorchamps, lors du Grand Prix de Belgique de F1, a indiqué ce jeudi la direction de course.

Comme à Monaco, où le DRS avait été interdit dans le tunnel par la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les pilotes ne pourront pas bénéficier d'une réduction soudaine de 10% de leur appui aérodynamique dans cette portion du circuit belge qui est particulièrement dangereuse. "La raison pour laquelle ce virage est si excitant pour les pilotes, c'est qu'on plonge vers le bas à pleine vitesse, soit près de 300 km/h, puis qu'on remonte sur le mur d'en face, c'est une sensation incroyable et il faut une concentration totale pour être sûr que la voiture est dans la position idéale", a expliqué l'Australien Mark Webber (Red Bull).

Le DRS, mis en place cette saison en F1, qui permet à un pilote situé à moins d'une seconde d'un autre à un moment donné, de pouvoir abaisser son aileron arrière pour gagner ainsi, instantanément, une quinzaine de km/h par rapport à son prédécesseur, et donc le dépasser plus facilement. "Le Raidillon, ce n'est vraiment pas l'endroit où on veut sortir de la piste, même si la sécurité a fait beaucoup de progrès ces dernières années", a conclu Webber sur ce point. "L'Eau Rouge, c'est là que j'ai eu le plus beau +crash+ de ma carrière", raconte souvent le Québécois Jacques Villeneuve, champion du monde de F1 en 1997.
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK