L'absence critiquée d'Hamilton au show de Londres, le "bouclier" Ferrari, Stoffel bat Button... à vélo

L'absence critiquée d'Hamilton au show de Londres, le "bouclier" Ferrari, Stoffel bat Button…à vélo, la F1 à Silvertsone.
4 images
L'absence critiquée d'Hamilton au show de Londres, le "bouclier" Ferrari, Stoffel bat Button…à vélo, la F1 à Silvertsone. - © Tous droits réservés

Comme chaque vendredi précédant un Grand Prix, la RTBF vous propose une série d’images, de vidéos, de moments insolites ou encore de déclarations du paddock. Tout ce qu’il ne faut pas manquer en Grande Bretagne. Un début de week-end chahuté pour Lewis Hamilton, absent du "show F1" organisé mercredi dans les rues de Londres. Le premier test du "bouclier" censé protéger la tête du pilote, ou encore le face à face Vandoorne-Button à vélo sur la grille de départ.

Lewis, seul absent à Londres...

Mercredi, les nouveaux propriétaires de la F1 avaient mis les petits plats dans les grands en réunissant tous les pilotes du plateau dans les rues de Londres pour un grand show à l’américaine. Tous…ou presque… Un seul manquait étonnamment à l’appel : Lewis Hamilton, pourtant très attendu par les fans anglais. Le britannique a préféré prendre quelques jours de repos en Grèce. Le pilote Mercedes, hué par la foule à Londres, n’a pas été ménagé en conférence de presse jeudi.

"J’ai averti les organisateurs que je ne viendrais pas. J’en ai également parlé à Toto Wolff et l’équipe a très bien compris ma décision. Ils ont été très compréhensifs et respectueux."

Certains pensent également qu’Hamilton a volontairement manqué l’événement pour une question de droit à l’image.

"Ils ont utilisé mon image, donc ce n’était certainement pas cela le problème. Personnellement, je pense que je me suis préparé de la meilleure des manières pour ce week-end de grand-prix en prenant quelques jours de repos. Bien sûr certains auront une autre opinion. C’est une saison très intense et j’essaye de me concentrer sur ce que j’ai à faire. J’adore ce week-end de course et je sais que les supporters économisent beaucoup durant l'année pour pourvoir venir ici. Chaque année j’essaye de donner le maximum et de partager cela au mieux avec eux."

Mais les médias n’en sont pas restés là : "Lewis, désolé d’insister, mais votre absence était tout de même étonnante. Vous avez toujours tenté d’établir un lien particulier avec vos fans. Ne pensez-vous pas que c’est une occasion manquée de ne pas avoir assisté à ce grand événement au cœur de Londres. Beaucoup d’enfants et de fans qui ne pourront pas assister au grand-prix vous attendaient et espéraient vous voir là."

Hamilton"J’essaye vraiment de faire tout ce que je peux pour rester connecté avec les fans. Je communique beaucoup avec eux sur les réseaux sociaux. Je donne énormément même en dehors du sport. Seulement, il y a peut-être des choses sur lesquelles vous n'écrivez pas d’articles comme quand je vais à l’hôpital rendre visite à des enfants qui n’ont pas la chance de pouvoir venir voir un grand-prix."

Le "bouclier" Ferrari

Depuis la saison dernière, la FIA teste différents systèmes en vue de protéger la tête du pilote en cas d’accident. En 2016 Ferrari avait déjà expérimenté le "halo", Red Bull “l’aéroscreen” (sorte de pare-brise), des dispositifs provisoirement mis de côté. Ce week-end Sebastian Vettel a été chargé de donner son avis sur le “bouclier” (très similaire à l’aéroscreen). Le nouveau bouclier ("Shield" en anglais) retiré par la Scuderia après seulement un tour d'installation lors de la première séance d'essais libres. 

Toto Wolff invité à l’anniversaire de...Vettel

Début juillet, Toto Wolff a assisté à la fête d’anniversaire donnée par Sebastian Vettel. Un journaliste a demandé aux pilotes en conférence de presse s’ils seraient surpris que leur patron se rende à l’anniversaire de leur plus grand rival pour le titre avec lequel ils viennent d’avoir un gros contentieux. Et comme à son habitude, Daniel Ricciardo n’a pas manqué de rajouter une touche d’humour à la conférence de presse.

Daniel Ricciardo : "Il y a de l’alcool gratuit, donc il n’y a aucune raison de refuser."

Lewis Hamilton : "La seule chose que je peux faire c’est d'en sourire. Je n’ai pas vraiment de commentaire à donner. C’est une question un peu stupide…”

Pascal Wehrlein : "Seb est un gars sympa, donc je serais aussi allé à son anniversaire."

Daniel Ricciardo : "Pourquoi n’étais-tu pas invité ?"

Pascal Wehrlein : "Peut-être qu’il ne sait pas que je suis quelqu’un de bien."

Daniil Kvyat : "J’espérais être oublié pour cette question, mais je n’ai pas grand-chose à répondre"

Daniel Ricciardo : "Moi j'ai vu qu'il y avait une invitation pour "Torpedo" (le nom que Vettel avait donné à Kvyat après leur accrochage en Russie l’année dernière). Une remarque qui a bien fait rire Lewis Hamilton.

Vandoorne bat Button…à vélo

Présent pour la deuxième fois de la saison dans le paddock, Jenson Button s’est adonné à un petit parcours d’obstacles à vélo sur la grille de départ. Face à lui, notre compatriote Stoffel Vandoorne qui a d’ailleurs remporté ce duel. Heureusement d’ailleurs car le britannique avait parié le volant de la McLaren du belge en cas de victoire sur deux roues.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir