Il mène plus de 700 tours en F1... sans gagner une seule course

Image d'illustration de la safety car
Image d'illustration de la safety car - © BRYN LENNON - AFP

L'un des moments les plus marquants de l'histoire de la Formule 1 reste le Grand Prix de Saint-Marin 1994 sur le circuit d'Imola. A deux jours d'intervalle, les pilotes Roland Ratzenberger et Ayrton Senna ont perdu la vie dans un accident.

Quatorze ans après le dernier Grand Prix de Saint-Marin, la Formule 1 effectue son retour ce week-end sur le circuit d'Imola à l'occasion du Grand Prix d'Emilie Romagne, 13e des 17 manches du championnat du monde.

>> LIRE AUSSI : Formule 1, toutes les infos

En préambule à cette épreuve, la Formule 1 est allée à la rencontre de Bernd Maylander. Son nom ne vous dit peut-être rien... mais il évolue en F1 depuis 2000 ! Ancien pilote en DTM, l'Allemand de 49 ans, conduit en réalité la voiture de sécurité. Il a donc mené plus de 700 tours dans la discipline sans gagner une seule course.

"Dans les courbes ou les points de freinage, je dois reconnaitre que je suis toujours à la limite. 21 saisons en F1, j'ai donc 'dirigé' de nombreux pilotes. Michael Schumacher, par exemple, était généralement très calme, mais c'était parfois difficile. Valtteri Bottas est très cool derrière moi, il laisse toujours de la distance entre lui et notre bolide. Max Verstappen n'est pas très agressif non plus, comme Nico Rosberg à l'époque. Avec Sebastian Vettel, ça été parfois été plus complexe. Mais le plus compliqué, c'est certainement Lewis Hamilton. Il accélère et pousse toujours très fort. Il freine parfois tout près de notre safety car", a indiqué Maylander.

Lewis Hamilton, un pilote pressé. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'il est devenu seul détenteur du nombre de victoires (92 !) en Formule 1.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK