Horner : "Nous sommes dans une situation inconfortable"

Christian Horner : “Nous sommes dans une situation inconfortable”
Christian Horner : “Nous sommes dans une situation inconfortable” - © F1i

Christian Horner a reconnu à Bahreïn que Red Bull accusait un sérieux retard.

Victime d’une kyrielle d’ennuis mécaniques, liés aussi bien au refroidissement qu’au moteur Reanult, la RB10 n’a pas couvert assez de tours pour envisager avec sérénité le premier Grand Prix dans à peine quinze jours.

“C’est la dixième journée d’essais [aujourd’hui samedi] et nous sommes en retard de dix jours… Il nous reste aujourd’hui et demain pour régler une foule de choses, nous sommes clairement dans une situation inconfortable. Même si, hier, Daniel [Ricciardo] a eu une bonne journée : il a fait des relais courts et longs, qui nous ont permis d’aller un peu chercher la performance, pour la première fois.”

“La fiabilité est une source d’inquiétude pour toutes les équipes. Certaines sont mieux préparées que d’autres, mais la saison sera longue. Si nous pouvons finir ces essais sur une note positive, nous aurons pas mal d’informations pour Melbourne et encore le temps de rectifier certaines choses.”

Quant à l’hypothèse qu’Adrian Newey aurait favorisé la performance au détriment du refroidissement (très critique cette année), Horner la réfute :

“Nous avons connu des problèmes de surchauffe lors du premier test, que nous avons résolus la semaine passée. Aujourd’hui, nous travaillons dur avec Renault pour venir à bout d’autres difficultés.”

 

De notre partenaire F1i.com

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK