Honda indécis pour la Hongrie

Honda indécis pour la Hongrie
Honda indécis pour la Hongrie - © F1i

Honda n’a toujours pas décidé s’il utilisera des jetons pour gagner en compétitivité avec son V6 turbo en marge du Grand Prix de Hongrie, dernière épreuve avant la pause.

Chaque motoriste dispose d’un certain nombre de jetons cette année qui lui permettent de développer son groupe propulseur en cours de saison.

Honda a utilisé deux des neuf jetons à sa disposition avant le Grand Prix du Canada mais le constructeur nippon a rencontré de nombreux problèmes de fiabilité depuis lors.

Et Yasuhisa Arai, le responsable de la compétition d’Honda, nous a confié qu’il ne voyait pas l’intérêt d’utiliser des cartouches supplémentaires pour Budapest – ce qui avait pourtant été initialement prévu par le motoriste japonais.

"Le Hungaroring n’est pas un circuit qui fait la part belle à la puissance moteur, a indiqué Arai à F1i. Naturellement que nous travaillons sur la performance de notre moteur, mais il est probable que nous n’introduirons pas en Hongrie de nouveaux composants qui nous permettraient de gagner en puissance moteur."

"Peut-être que la chose la plus importante pour la Hongrie est d’avoir une bonne utilisation des systèmes de récupération d’énergie dans chaque virage ou dans chaque ligne droite. La gestion de l’énergie est plus importante."

Arai s’exprimait toutefois avant que le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA ne décide d’attribuer un groupe propulseur supplémentaire à Honda pour le reste de cette saison 2015, ce qui pourrait pousser le motoriste à revoir ses plans de développement.

Fernando Alonso a jusqu’à présent utilisé cinq moteurs à combustion interne (ICE), cinq turbocompresseurs et cinq MGU-H, alors que Jenson Button a eu recours à cinq ICE, cinq MGU-K, six turbocompresseurs et six MGU-H.

De notre partenaire F1i.com

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK