Hamilton trône sur Singapour pour son 60e succès et largue Vettel, Vandoorne 7e

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche un Grand Prix de Singapour perturbé par la pluie, ce qui lui permet de prendre le large en tête du championnat des pilotes, grâce à l'abandon précoce de son rival, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari).

Le triple champion du monde compte désormais 28 points d'avance sur Vettel, parti en pole mais impliqué dès le départ dans un accident fatal également à son équipier finlandais Kimi Räikkönen et au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Hamilton a signé son 3e succès consécutif, devançant l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) et le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes).

Il s'agit de la 60e victoire de la carrière du Britannique en Formule 1, la 3e dans la cité-Etat d'Asie du Sud-Est. Celle-ci est presque inespérée car il est parti de la 5e position sur la grille, devant son équipier Bottas, lui aussi à la peine en qualifications.

Alors qu'il reste six courses à disputer, Hamilton a clairement pris une option sur le titre des pilotes, après s'être emparé pour la première fois de la saison de la tête du championnat à Monza il y a deux semaines.

Alors qu'une place sur la podium paraissait compliquée à aller chercher, l'accident impliquant les deux Ferrari de Vettel et Räikkönen et la Red Bull de Verstappen, qui a conduit à leur triple abandon, a été providentiel pour Hamilton, qui en a profité pour prendre les commandes de la course après quelques hectomètres.

Du côté de Ferrari, le week-end a tourné au cauchemar avec le double retrait de Vettel et Räikkönen, la vision des garages vides de l'écurie italienne avant même la fin du Grand Prix symbolisant toute l'étendue du désastre.

Au classement des constructeurs, la Scuderia compte désormais 102 points de retard sur Mercedes et peut quasiment faire une croix sur ce titre.

L'édition 2017 du GP de Singapour, disputée sous la pluie dans son premier tiers, a vu l'abandon de huit monoplaces. L'Espagnol Carlos Sainz Jr (Toro Rosso), le Britannique Jolyon Palmer (Renault) et notre compatriote Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda), respectivement 4e, 6e et 7e, en ont profité pour signer leur meilleur résultat en F1.

Le direct commenté du GP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir